Politique
URL courte
Par
2153
S'abonner

Parmi tous les membres du conseil municipal de Paris, deux élus ont renoncé à leurs indemnités. Il s’agit d’Agnès Evren qui perçoit déjà des revenus en tant que députée européenne, mais aussi de Pierre Casanova qui gagne assez bien sa vie en tant qu’avocat dans un grand cabinet parisien.

Deux membres du conseil municipal de Paris, qui en compte au total 163, ne touchent pas d’indemnités depuis leur élection en juin, rapporte lundi 21 décembre Le Monde.

Il s’agit d’Agnès Evren et de Pierre Casanova. La première, membre des Républicains, perçoit déjà en tant que députée européenne la somme maximale prévue par la loi pour le cumul des mandats.

«Depuis mon élection au Parlement européen, je ne perçois plus rien du Conseil de Paris ni de la Métropole, sinon parfois 12 ou 14 centimes. Non, vraiment, je ne siège pas dans ces deux instances pour l’argent…», explique-t-elle au journal.

«Une décision personnelle»

Quant à Pierre Casanova, membre du MoDem, il a soumis lui-même une demande spéciale pour ne pas percevoir ses indemnités qui s’élèvent à plus de 50.000 euros brut par an.

«C’est une décision personnelle, pas politique», assurent auprès du journal ses proches.

Interrogé par Le Monde, cet élu de 52 ans qui aurait préféré rester réticent quant à son choix confie gagner assez bien sa vie en tant qu’avocat dans un grand cabinet parisien pour renoncer à l’argent public. En outre, il a mobilisé l’attention à plusieurs reprises sur «la bonne gestion des fonds de la Ville».

Lors du dernier Conseil de Paris, mi-décembre, il avait déjà appelé à «combattre le gâchis» face à la forte hausse de la dette de Paris. Il a également proposé d’apporter des modifications aux règles du budget participatif afin de permettre aux Parisiens de proposer non seulement des dépenses nouvelles, mais aussi des économies.

Lire aussi:

Plus de 15.000 nouveaux cas de Covid-19 dénombrés en France en 24 heures
Voici ce que l’on risque en publiant son QR Code de vaccination sur Internet
«Nous n'avons jamais eu de problèmes avec nos voisins»: deux adolescents brûlés au cocktail Molotov à Jaffa
Tags:
Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook