Politique
URL courte
Par
Réforme de l'islam de France (5)
215524
S'abonner

La mosquée de Montmagny (Val-d’Oise), figurant sur la liste des lieux de culte fermés dans le cadre de «la lutte contre le séparatisme», n’a pourtant rien à voir avec l’islamisme radical, selon le maire qui dénonce au Parisien «l’incompétence du gouvernement».

La mosquée de Montmagny (Val-d’Oise) fait partie de la liste des neuf lieux de culte fermés révélée le 15 janvier par Le Figaro et tweetée par Gérald Darmanin le jour même. Cependant l’édile de la commune Patrick Floquet parle d’une erreur.  

«Il n'a jamais été question de fermer cette mosquée pour cela! C'est très grave, je dénonce l'incompétence du gouvernement à communiquer!», s’indigne le maire auprès du Parisien.

Il a signalé qu’une commission de sécurité qui était passée au mois de décembre avait émis des réserves enjoignant aux propriétaires de faire des travaux dans un délai d’un mois.

«C'est normal pour un lieu qui accueille du public, cela se fait tous les cinq ans», indique le maire. 

Il a détaillé qu’il était allé sur place début janvier et qu’il avait constaté que les travaux avaient été faits.

Une mosquée jamais évoquée pour radicalisme

«La commission de sécurité se réunit à nouveau le jeudi 21 janvier pour vérifier et décider.» L'information est confirmée par la préfecture du Val-d'Oise.

La décision gouvernementale a rendu le maire perplexe.

«C'est une mosquée qui n'a jamais fait parler d'elle. Une commission de sécurité n'a rien à voir avec une connotation d'islamisme radical», a-t-il expliqué.

Selon les informations du Parisien,  il y a cinq ans, un lieu de prière avait été fermé suite à un arrêté de la préfecture. Mais cet endroit n'a aucun lien avec la mosquée de Montmagny.

Dossier:
Réforme de l'islam de France (5)

Lire aussi:

«Je ne suis pas un tueur»: le Premier ministre slovaque refuse le renvoi du vaccin russe Spoutnik V
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Nouvelle nuit de violences urbaines en banlieue lyonnaise, plus d’une dizaine de voitures incendiées – images
Tags:
radicalisme, mosquée, Gérald Darmanin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook