Politique
URL courte
Par
7236
S'abonner

Même jour, même ville et presque même programme. La présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse, et le président des Hauts-de-France, Xavier Bertrand, tous deux candidats à la présidentielle 2022, étaient à Marseille, mais ont pris des bateaux différents pour une virée en mer.

Deux candidats de droite à l'élection présidentielle étaient ce vendredi à Marseille. Mais pas question de se rencontrer: ils ont embarqué à bord de navires différents pour visiter les alentours.

Valérie Pécresse a fait un tour du côté des Calanques en compagnie de la secrétaire départementale LR des Bouches-du-Rhône, Martine Vassal.

Xavier Bertrand a pris le large pour la Côte bleue avec le député LR Éric Diard.

Les candidats à la présidentielle se sont concentrés tous les deux sur le sujet écologique, avec des termes similaires.

«Protéger nos trésors naturels», écrit Valérie Pécresse.

«Un site naturel et protégé», constate Xavier Bertrand.

Cinq candidats

La droite compte actuellement cinq candidats: Valérie Pécresse, qui a quitté Les Républicains (LR) en juin 2019, Laurent Wauquiez, président (LR) de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Michel Barnier, ancien ministre et négociateur de l’Union européenne, Bruno Retailleau, chef de file des sénateurs LR, et Philippe Juvin, maire (LR) de La Garennes Colombes (Hauts-de-Seine). Les électeurs des Républicains devront les départager lors d'un congrès le 25 septembre.

Les cinq candidats potentiels de la droite à l’élection présidentielle ont convenu, lors d’une réunion le 20 juillet à Paris sous l’égide du parti Les Républicains, d’une «candidature unique» en 2022.

Valérie Pécresse a officialisé sa candidature le 22 juillet et a déclaré qu’elle participerait à une primaire de la droite, contrairement à Xavier Bertrand qui, après avoir annoncé fin mars qu’il serait candidat, a fait savoir le 6 juillet sur TF1 qu’il ne serait pas «candidat à une primaire».

Vu ce refus, les deux candidats pourraient s’affronter en 2022.

Lire aussi:

Sous-marins: «trahison» pour le ministère des Armées, mais pas de «catastrophe industrielle» pour Le Maire
Sous-marins australiens: la Russie tourne la France en dérision en rappelant les Mistral
Macron évoque la possibilité de «lever le pass» dans certains territoires
Tags:
Valérie Pécresse, Xavier Bertrand, Marseille, élection présidentielle
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook