Ecoutez Radio Sputnik
    Politique

    En Russie, l'opposition de nouveau dans la rue

    Politique
    URL courte
    Manifestations en Russie suite à la présidentielle 2012 (87)
    0 01

    L'opposition russe tiendra une série de manifestations baptisée "Marche des millions" dans plusieurs villes du pays ce mardi 12 mai, une action qui se déroule le jour de la fête nationale de Russie.

    L'opposition russe tiendra une série de manifestations baptisée "Marche des millions" dans plusieurs villes du pays ce mardi 12 mai, une action qui se déroule le jour de la fête nationale de Russie.

    A Moscou, par un temps pluvieux, un cortège débutera à 13h (heure locale) sur la Place Pouchkine, dans le centre de la capitale russe. La place est d'ores et déjà surveillée par un imposant dispositif policier. La marche des opposants parcourra plusieurs grands boulevards avant de s'achever sur l'avenue Sakharov, où se tiendra un meeting. L'itinéraire de l'action avait donné lieu à d'intenses négociations entre les organisateurs et la mairie. Lors de la manifestation, un "manifeste de la Russie libre" devrait notamment être adopté.

    Des meetings sont prévus dans d'autres villes russes, notamment Saint-Pétersbourg, Novossibirsk, Samara et Krasnoïarsk.

    Cette journée de manifestation marque une nouvelle étape du mouvement de contestation russe, entamé en décembre 2011 pour protester contre les fraudes électorales, car elle se déroulera suite à l'adoption d'une loi prévoyant un durcissement des peines pour violation des règles d'organisation des rassemblements publics.

    En vertu de la nouvelle loi, les amendes maximales prévues pour les personnes physiques pourraient atteindre 300.000 roubles (près de 7.200 euros), tandis que les responsables et fonctionnaires pourraient être obligés de payer jusqu'à 600.000 roubles. Cette loi a été décriée par les opposants et des responsables du Conseil de l'Europe.

    La précédente "Marche des millions", tenue le 6 mai dernier à Moscou, s'était soldée par des échauffourées entre les manifestants et la police, plus de 400 interpellations s'étaient alors produites.

    Dans le cadre de l'enquête sur ces incidents, le Comité d'enquête a procédé lundi matin à des perquisitions chez le blogueur anticorruption Alexeï Navalny, le coordinateur du mouvement Front de gauche Sergueï Oudaltsov, le membre du bureau politique du Mouvement démocratique Solidarnost Ilia Iachine, l'animatrice de télévision Ksenia Sobtchak et chez d'autres figures de proue de la contestation.

    Les chefs de file de l'opposition russe ont été convoqués le 12 juin au Comité d'enquête de Russie pour être interrogés sur les violences perpétrées à l'encontre de policiers lors de la manifestation du 6 mai.

    Dossier:
    Manifestations en Russie suite à la présidentielle 2012 (87)

    Lire aussi:

    Un avion d'Air France reliant Moscou et Paris envoie un signal de détresse
    La justice italienne ordonne la saisie du navire Open Arms
    Qu'a dit Poutine sur les Gilets jaunes que les médias français ont omis?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik