Ecoutez Radio Sputnik
    Politique

    Russie: les communistes auraient gagné les législatives de 2011 (rapport)

    Politique
    URL courte
    0 0 0

    Les résultats des élections législatives russes de 2011 ont été falsifiés, le parti Russie uni étant resté au pouvoir bien qu'il ait recueilli moins de suffrages que le Parti communiste, annonce mercredi le quotidien RBC daily citant le rapport d'un "groupe d'experts" dirigé par le PDG des Chemins de fer russes Vladimir Iakounine.

    Les résultats des élections législatives russes de 2011 ont été falsifiés, le parti Russie uni étant resté au pouvoir bien qu'il ait recueilli moins de suffrages que le Parti communiste, annonce mercredi le quotidien RBC daily citant le rapport d'un "groupe d'experts" dirigé par le PDG des Chemins de fer russes Vladimir Iakounine.
     
    Les experts ont déclaré avoir traité les données officielles de la Commission électorale centrale à l'aide de méthodes mathématiques. Au terme de l'étude, il s'est avéré que Russie unie n'a pas remporté l'élection. Son résultat réel oscille entre 20 et 25% des voix, contre 25 à 30% exprimés en faveur du Parti communiste de la Fédération de Russie (KPRF). Le parti Russie Juste est arrivé en troisième position, affirment les auteurs du rapport.
     
    Quant à la dernière élection présidentielle, elle a réellement été remportée par Vladimir Poutine. Le rapport précise toutefois que ce dernier a recueilli 52% des voix et non 63,6% comme cela a été officiellement annoncé.  Le chef du KPRF Guennadi Ziouganov s'est classé deuxième avec 20% des suffrages.
     
    Interrogé sur les conclusions du rapport, le président de la Commission électorale centrale Vladimir Tchourov a conseillé à ses auteurs de consulter un psychiatre.

    Lire aussi:

    Législatives 2011: Russie unie, parti le plus populaire (sondage)
    66% des Russes prêts à réélire Poutine à la présidence
    Un sondage dévoile combien de Russes voteraient Poutine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik