Politique

Un lac d'essence souterrain menace le Baïkal

Politique
URL courte
101
S'abonner

Un vaste lac souterrain contenant 18.000 tonnes d'essence existe non loin du lac Baïkal depuis les années 1990, les autorités de la république russe de Bouriatie discutent des moyens de l'éliminer, a annoncé le ministre bouriate des Ressources naturelles Baïr Angaïev.

Un vaste lac souterrain contenant 18.000 tonnes d'essence existe non loin du lac Baïkal depuis les années 1990, les autorités de la république russe de Bouriatie discutent des moyens de l'éliminer, a annoncé lundi le ministre bouriate des Ressources naturelles Baïr Angaïev.

"La Bouriatie est une région hautement sismique. Nous avons deux à trois séismes de faible intensité par jour. Si la croûte terrestre se déplace, les 18.000 tonnes d'essence risquent de se déverser dans le fleuve Selenga", a déclaré le ministre lors d'une réunion.

Le lac d'essence s'est formé près du fleuve Selenga, l'affluent principal du Baïkal, suite à une fuite d'essence d'une ou plusieurs des quatre bases pétrolières situées à Steklozavod, dans une banlieue d'Oulan Oudé.

Pendant une certaine période, des produits pétroliers ont même été détectés dans les eaux du Selenga, des conducteurs recueillant ce liquide pour l'utiliser à la place de l'essence. A l'heure actuelle, les eaux du Selenga ne sont pas polluées, mais le lac d'essence présente une menace pour l'environnement.

L'Etat russe a débloqué 110 millions de roubles (2,7 millions d'euros) pour régler ce problème dans le cadre du programme fédéral "Protection du lac Baïkal". Les discussions sur les technologies à utiliser sont en cours. Des chercheurs proposent de pomper l'essence via des puits. Des spécialistes du ministère russe des Ressources naturelles et des écologistes américains se rendront en Bouriatie en août prochain pour étudier le problème, selon M.Angaïev.

Le lac Baïkal, situé dans le sud de la Sibérie orientale, renferme un cinquième de l'eau potable de la planète et plus des quatre cinquièmes des réserves russes d'eau douce. Il figure sur la liste des 17 sites naturels et culturels de la Russie classés au patrimoine mondial de l'Unesco. Ce lac est le plus profond sur la Terre, avec une profondeur maximale de 1.637 m. Le lac a une superficie de 31.500 km2, soit celle de la Belgique, des Pays-Bas ou du Danemark.

Chaque année, le lac produit 60 km³ d'eau pure qui atteignent l'Océan mondial par le fleuve Angara. Le Baïkal est aussi le lac le plus transparent du monde, son eau étant comparable à celle de la mer des Sargasses. Le fond du lac est visible à une profondeur de 500 m depuis les satellites. L'écosystème du lac Baïkal comprend plus de 2.630 espèces animales et végétales dont la plupart sont endémiques.

Lire aussi:

Un golden retriever joue avec des poussins qui le prennent pour leur mère – vidéo
Une attaque menée par 250 radicaux repoussée par l'armée syrienne à Idlib
Le groupe qui a tagué la fresque en mémoire d’Adama Traoré explique son acte – vidéo
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook