Ecoutez Radio Sputnik
    Politique

    Navalny doit reconnaître sa culpabilité pour obtenir la grâce présidentielle (Kremlin)

    Politique
    URL courte
    Condamnation de Navalny (34)
    0201

    Si l'opposant Alexeï Navalny souhaite obtenir la grâce présidentielle, il doit reconnaître sa culpabilité, a annoncé vendredi le porte-parole du président russe Dmitri Peskov lors d'une conférence de presse à Novogorsk, dans la région de Moscou.

    Si l'opposant Alexeï Navalny souhaite obtenir la grâce présidentielle, il doit reconnaître sa culpabilité, a annoncé vendredi le porte-parole du président russe Dmitri Peskov lors d'une conférence de presse à Novogorsk, dans la région de Moscou.

    "Le condamné doit reconnaitre sa culpabilité", a indiqué M.Peskov interrogé par les journalistes sur la possibilité d'un tel recours.

    M. Peskov n'a pas constaté de violation dans le fait que M. Navalny ait été écroué puis placé en liberté surveillée, certains juristes ayant indiqué qu'une telle situation était extrêmement rare.

    "Il n'y a pas de violation de la loi", a-t-il fait savoir.

    L'opposant politique et candidat à la mairie de Moscou Alexeï Navalny a été condamné jeudi à cinq ans de colonie pénitentiaire pour détournement de 16 millions de roubles (400.000 euros environ) au détriment d'une exploitation forestière, Kirovles, alors qu'il était assistant du gouverneur de la région.

    L'intéressé a été menotté dans la salle d'audience, juste après l'énoncé du jugement. Le procureur de Kirov a ensuite demandé de laisser sous contrôle judiciaire jusqu'à ce que le verdict soit éventuellement confirmé en appel.

    Dossier:
    Condamnation de Navalny (34)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik
    Grands titres