Ecoutez Radio Sputnik
    Politique

    Meurtre de Chtcherbakov/émeutes à Moscou: l'assassin présumé arrêté

    Politique
    URL courte
    0 0 0

    L'Azerbaïdjanais Orkhan Zeïnalov Zakhit Ogly, auteur présumé du meurtre du jeune Moscovite Egor Chtcherbakov, a été arrêté mardi par la police à Kolomna, ville située à 100 km de la capitale russe, a appris l'agence RIA Novosti auprès d'une source policière.

    L'Azerbaïdjanais Orkhan Zeïnalov Zakhit Ogly, auteur présumé du meurtre du jeune Moscovite Egor Chtcherbakov, a été arrêté mardi par la police à Kolomna, ville située à 100 km de la capitale russe, a appris l'agence RIA Novosti auprès d'une source policière.  

    Le malfaiteur est en train d'être transféré à Moscou, a précisé la police.

    Egor Chtcherbakov, 25 ans, a été poignardé jeudi 10 octobre près de son domicile. L'assassin a commis ce meurtre sous les yeux de la petite amie de la victime avant de quitter les lieux. Toutefois, les caméras de vidéosurveillance installées à l'entrée de l'immeuble ont enregistré des images du malfaiteur, ce qui a permis d'établir son identité.  

    Suite à cet assassinat, Moscou a connu des vives tensions: samedi et dimanche, des centaines d'habitants du quartier, en colère, sont descendus dans la rue pour réclamer la fermeture d'un marché de gros, où travaillent essentiellement des migrants, et la capture du meurtrier. Les protestataires exigeaient en outre un durcissement de la législation sur les migrations.  

    Dimanche, des radicaux ont brisé les vitres d'un centre commercial situé dans le quartier  et ont blessé un employé de la sécurité. Les policiers ont par la suite interpellé 380 personnes. Six policiers anti-émeutes ont été blessés lors de l'opération.   

    Suite aux troubles, la police a lancé lundi un raid sur le marché de gros en question, interpellant près de 1.200 personnes.

    Lire aussi:

    Double attaque-suicide près du siège de la police à Damas
    Une policière abattue de sang froid à New York
    Attaque de Turku: ouverture d'une enquête pour terrorisme
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik