Ecoutez Radio Sputnik
    Politique

    Russie: la loi ne reconnaît ni ethnie, ni religion (Poutine)

    Politique
    URL courte
    122

    Nul ne peut invoquer sa confession religieuse ni son appartenance ethnique pour obtenir un statut social privilégié, a déclaré jeudi le président russe Vladimir Poutine lors d'une conférence du Front populaire panrusse (FPP), mouvement pro-Kremlin créé en 2011.

    Nul ne peut invoquer sa confession religieuse ni son appartenance ethnique pour obtenir un statut social privilégié, a déclaré jeudi le président russe Vladimir Poutine lors d'une conférence du Front populaire panrusse (FPP), mouvement pro-Kremlin créé en 2011. 
     
    "Il n'existe qu'une seule approche juste: tous les citoyens de la Russie sont égaux indépendamment de leur confession et de leur appartenance ethnique. Cela signifie que tout le monde doit respecter nos lois et les interpréter de façon absolument identique. Tout le monde doit assumer la même responsabilité en cas de violation de ces lois, indépendamment de son appartenance nationale, ethnique ou religieuse", a affirmé le président russe en commentant les interventions des participants de la conférence.
     
    "Nul ne doit se retrancher derrière ses particularismes pour réclamer des droits particuliers", a conclu le chef de l'Etat.

    Lire aussi:

    Donald Trump: la Marine US a abattu un drone iranien dans le détroit d'Ormuz
    Un avion fait un amerrissage d’urgence devant des vacanciers abasourdis aux USA – vidéo
    Un hôtel UK s’est effondré à cause d'un important incendie – images
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik