Ecoutez Radio Sputnik
    Les tatars de Crimée

    Tatars de Crimée: un décret de réhabilitation en préparation (Poutine)

    © Sputnik . Valery Melnikov
    Politique
    URL courte
    Séance annuelle de questions-réponses avec Vladimir Poutine (2014) (31)
    0 41
    S'abonner

    La Russie s'apprête à adopter un décret sur la réhabilitation des Tatars de Crimée, des Arméniens, des Allemands, des Grecs et d'autres peuples victimes de répressions staliniennes, a annoncé le président russe Vladimir Poutine lors de sa séance de questions-réponses avec la population.

    La Russie s'apprête à adopter un décret sur la réhabilitation des Tatars de Crimée, des Arméniens, des Allemands, des Grecs et d'autres peuples victimes de répressions staliniennes, a annoncé jeudi le président russe Vladimir Poutine lors de sa séance annuelle de questions-réponses avec la population.

    "Avec mes collègues du gouvernement et de l'administration présidentielle, nous préparons un décret présidentiel sur la réhabilitation des Tatars de Crimée. Mais il y a aussi d'autres peuples victimes de répressions staliniennes - les Arméniens, Allemands et Grecs. Nous devons mentionner aussi les représentants de ces peuples", a indiqué M.Poutine.

    "Nous devons tout faire pour que l'adhésion à la Fédération de Russie soit associée avec le rétablissement des droits et des intérêts légitimes des Tatars de Crimée", a conclu M.Poutine.

    Accusés de collaboration avec le Troisième Reich nazi, les Tatars de Crimée ont été déportés en masse en Asie centrale et dans les régions reculées de l'Union soviétique pendant la Seconde Guerre mondiale. Les autorités soviétiques ont également déporté les Grecs, les Allemands et les Arméniens vivant dans la péninsule.

    En 1967, le gouvernement soviétique a supprimé les accusations portées contre les Tatars déportés sans faciliter leur réinstallation en Crimée. Le retour massif des Tatars en Crimée a commencé en 1989, deux ans avant l'effondrement de l'URSS.

    Dossier:
    Séance annuelle de questions-réponses avec Vladimir Poutine (2014) (31)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik