Ecoutez Radio Sputnik
    Politique

    La réhabilitation du nazisme pénalisée en Russie

    Politique
    URL courte
    0 01

    Le président Vladimir Poutine a introduit une peine allant jusqu'à 5 ans de prison pour réhabilitation du nazisme, négation des faits énoncés dans le jugement du Tribunal militaire international de Nuremberg et propagation d'informations notoirement fausses sur les activités de l'URSS lors de la Seconde guerre mondiale.

    Le président Vladimir Poutine a introduit une peine allant jusqu'à 5 ans de prison pour réhabilitation du nazisme, négation des faits énoncés dans le jugement du Tribunal militaire international de Nuremberg et propagation d'informations notoirement fausses sur les activités de l'URSS lors de la Seconde guerre mondiale.  

    "La loi fédérale introduit une responsabilité pénale pour la négation des faits établis par le Tribunal militaire international pour juger les grands criminels de guerre des pays européens de l'Axe, pour l'approbation des crimes établis dans le jugement mentionné et pour la propagation d'informations notoirement fausses sur les activités de l'Union soviétique lors de la Seconde guerre mondiale", rapporte le service de presse du Kremlin.  

    En outre, la loi punit d'amendes la profanation des Journées de la gloire militaire et des dates anniversaires de l'histoire de Russie. 

    Lire aussi:

    Poutine: loi sur la prison à vie pour recrutement dans des organisations terroristes
    Le Sénat US propose la création d'un «tribunal hybride» sur la Syrie
    En Ukraine, 172 EUR d’amende et 15 jours de prison pour le port du ruban de Saint-Georges
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik