Ecoutez Radio Sputnik
    Les habitants du village de Louganskaïa (l'est de l'Ukraine) assistent à l'enterrement de leurs voisins tués dans un bombardement

    La Crimée a évité le sort du Donbass en adhérant à la Russie (Poutine)

    © Sputnik. Valery Melnikov
    Politique
    URL courte
    0 58393

    Les événements en cours dans le Donbass montrent clairement ce qui serait arrivé à la Crimée si cette dernière n'avait pas adhéré à la Russie suite à un référendum, a indiqué vendredi le président russe Vladimir Poutine lors du forum de la jeunesse Seliguer 2014.

    Les événements en cours dans le Donbass montrent clairement ce qui serait arrivé à la Crimée si cette dernière n'avait pas adhéré à la Russie suite à un référendum, a indiqué vendredi le président russe Vladimir Poutine lors du forum de la jeunesse Seliguer 2014.  

    "Nous devions protéger nos compatriotes qui y vivent. Quand nous considérons les événements dans le Donbass, à Lougansk et à Odessa, nous comprenons tous maintenant ce qui serait arrivé à la Crimée si nous n'avions pas adopté les mesures nécessaires pour assurer la libre expression de la volonté des habitants de la péninsule. Nous ne l'avons pas annexée, nous ne l'avons pas occupée, mais nous avons donné aux gens la possibilité de s'exprimer et de prendre une décision. Je pense que nous les avons protégés", a déclaré M. Poutine. 

     

    Peuplée en majorité de russophones, la Crimée a proclamé en mars dernier son indépendance vis-à-vis de l'Ukraine et sa réunification avec la Russie suite à un référendum organisé après le coup d'Etat du 22 février à Kiev. Plus de 96% des participants au scrutin ont voté pour que la Crimée — rattachée à l'Ukraine à l'époque soviétique — adhère à la Fédération de Russie. Les autorités ukrainiennes et les pays occidentaux ne reconnaissent pas le référendum du 16 mars et considèrent l'adhésion de la péninsule à la Russie comme un "acte d'annexion".

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik