Ecoutez Radio Sputnik
    Le Désordre mondial avec Rachel Marsden

    Le décret de Trump contre l’immigration vraiment efficace contre le terrorisme?

    Le Désordre mondial
    URL courte
    Rachel Marsden
    0 575191

    Le décret de Donald Trump contre l’immigration a suscité une vague d’indignation en Occident mais également dans les pays visés. Cette mesure sera-t-elle efficace pour faire face au terrorisme? Rachel Marsden fait le point avec Harold Hyman, journaliste américain spécialiste de géopolitique.

    Le décret de Donald Trump intitulé « Sur la protection de la nation contre l'entrée de terroristes étrangers aux États-Unis » a interdit pendant 90 jours l'entrée sur le territoire américain des ressortissants de sept pays à majorité musulmane: l'Irak, la Syrie, l'Iran, la Libye, la Somalie, le Soudan et le Yémen.

    Harold Hyman estime que Donald Trump s'est révélé très habile en se référant « à un décret de Barack Obama d'il y a quelques années dans lequel étaient mentionnés ces sept pays pour que l'on filtre à l'époque les personnes qui demandaient un visa ». Mais ajoute-t-il « ce n'était pas du tout une interdiction globale comme on vient de le vivre ».

    En outre, Harold Hyman considère que « si Donald Trump veut protéger l'Amérique d'attentats du style Orlando, la boite de nuit gay ou San Bernadino […] s'il veut les préserver de personnes qui se réclament de Daech ce qui était le cas, il faudrait qu'il se demande d'où ils viennent et dans les deux cas, ce sont des gens qui sont nés aux États-Unis ou installés anciennement et qui ont tous leurs papiers en règle… ».

    Retrouvez l'intégralité de l'émission sur notre page Facebook

    La nouvelle politique migratoire controversée du Président Trump

    La nouvelle politique migratoire controversée du Président #Trump #DésordreMondial avec #RachelMarsden Avec Harold Hyman, journaliste franco-américain spécialiste des affaires internationales et de géopolitique.

    Posted by Sputnik France on Wednesday, February 1, 2017

     

     

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik