«La caractéristique de Daech, c’est de communiquer dans 11 langues différentes»

Le Désordre mondial
URL courte
Par
182
S'abonner

Le 3 février, Abdallah El-Hamahmy, touriste égyptien, attaquait à la machette trois soldats dans l’enceinte du Louvre. Alors comment régler la question terroriste? Rachel Marsden recevait Pierre Conesa, auteur de « Dr. Saoud et Mr. Djihad, La diplomatie religieuse de l'Arabie saoudite ».

L'attaque terroriste du Louvre est « évidemment d'une nature terroriste » selon le premier ministre, Bernard Cazeneuve. Face à la menace interne et externe, quelles sont les solutions adaptées pour réduire la propagande terroriste?

Pierre Conesa, auteur d'un rapport récent sur la propagande francophone de Daech, explique que « les jeunes francophones qui sont partis en Syrie ne sont ni arabophones complètement ni anglophones. La caractéristique de Daech, c'est de communiquer dans 11 langues différentes. Ce qui prouve que la stratégie de propagande de Daech s'adresse directement aux jeunes convaincus ou à convertir dans leur langue maternelle. C'est ça la différence principale avec Al-Qaida. »

Pierre Conesa estime ainsi que Daech « est devenu un acteur mondial […] le français est devenu la troisième langue d'emploi de Daech, puisqu'après l'anglais et l'arabe, c'est à peu près la langue la plus utilisée… »

Retrouvez l'intégralité de l'émission sur notre chaine YouTube

Lire aussi:

Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
«Rien ne nous fera reculer, jamais»: Macron fait montre de fermeté suite aux appels au boycott et aux propos d’Erdogan
L'assassinat de Samuel Paty, une autre pomme de discorde entre la France et la Turquie
Paris appelle les pays du Moyen-Orient à renoncer au boycott des produits français
Tags:
propagande, Le Louvre, Etat islamique, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook