Ecoutez Radio Sputnik
    Le Désordre mondial avec Rachel Marsden

    Pourquoi les élites occidentales ont-elles peur du rapprochement américano-russe?

    Le Désordre mondial
    URL courte
    Rachel Marsden
    326951114

    Le rapprochement entre la Russie de Vladimir Poutine et les États-Unis de Donald Trump n’est-il pas une garantie pour la paix ? Rachel Marsden recevait Pierre-Yves Rougeyron, juriste, spécialiste en intelligence économique et directeur de la revue Perspectives Libres.

    De l'enquête publique du Sénat américain sur la prétendue ingérence russe dans les élections présidentielles américaine et française aux échos antirusses en Europe, mais que craignent réellement les élites occidentales?

    Pierre-Yves Rougeyron estime que « l'hyperclasse a vécu une année noire, elle a eu le Brexit et elle a eu l'élection de Donald Trump. Rien de tout ça n'était prévu. Tout ceci pour une ligne idéologique qui va, pour les plus importants, d'Hillary Clinton jusqu'aux laquais européens, MM. Tusk et Juncker, et la chancelière Merkel. Ça a été une année noire. »

    Le président du Cercle Aristote poursuit donc, déclarant que « dès que la campagne de Donald Trump […] a commencé à monter en gamme, c'était l'homme de Poutine. C'est délirant, c'est toute une hyperclasse qui a besoin aujourd'hui d'expliquer pourquoi ses propres populations ne peuvent plus la supporter et qui ont trouvé le nouveau grand Satan. »

    Retrouvez l'intégralité de l'émission sur notre chaîne Youtube

     

     

    Lire aussi:

    Secrétaire au Trésor US: la Russie n'a aucunement influencé les élections américaines
    Poutine: l'enquête sur «l'ingérence russe» aux USA témoigne d'une lutte de pouvoir interne
    Prétendue ingérence russe: Trump assure «croire» le renseignement US
    Tags:
    élites, rapprochement, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik