La Chine au chevet du Venezuela en crise

Le Désordre mondial
URL courte
Par
0 30
S'abonner

Alors que Caracas s’enfonce dans le chaos économique et politique, la Chine peut-elle constituer un allié durable pour Nicolas Maduro ? C’est la question à laquelle Rachel Marsden répondait avec son invité Mathieu Arès, professeur à l’école de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke de Montréal.

Mardi 27 juin, un hélicoptère de la police vénézuélienne mitraillait la Cour suprême et le ministère de l'Intérieur. Depuis le mois d'avril, la crise politique et économique au Venezuela s'est aggravée. Alors que les États-Unis se désengagent progressivement de la région, le soft power de Pékin devient de plus en plus visible au Venezuela.

Mathieu Arès explique que «la Chine devient de plus en plus l'acteur principal sur le plan économique dans la région. Ceci dit, les Chinois sont très soucieux de ne pas froisser les États-Unis […]. La Chine fait très attention par exemple sur le plan militaire, la coopération est très limitée. Sur le plan politique, ils préfèrent les gouvernements stables aux gouvernements instables, c'est-à-dire essentiellement ceux qui ont des transitions démocratiques, le Brésil, le Chili, l'Équateur. Le Venezuela est un cas particulier, parce que c'est là où la Chine a prêté le plus […]. Mais c'était très contractuel, sous forme de remboursement de pétrole brut. »

Quel est le rôle de la Chine dans un Venezuela en pleine crise? Mathieu Arès constate que «les Chinois font plutôt profil bas depuis un an et demi ou deux ans depuis le début de la crise pour deux raisons: la première raison c'est un peu de leur faute […], quand la demande chinoise a baissé, les revenus au Venezuela ont baissé. Et d'autre part, soutenir Maduro, c'est prendre le risque de s'aliéner beaucoup d'autres pays d'Amérique latine […]. Maduro est assez isolé sur le plan régional. »

Retrouvez l'intégralité de l'émission sur notre chaine YouTube

Lire aussi:

Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Coronavirus: deux nouveaux cas recensés en France
Coronavirus: un premier cas confirmé en Algérie, un citoyen italien
Ce célèbre Français a perdu près de 5 milliards de dollars en 24h à cause du coronavirus
Tags:
crise, Caracas, Venezuela, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook