La fin de la neutralité du Net: «une restriction des libertés individuelles»

Le Désordre mondial
URL courte
Par
0 84
S'abonner

Encore une décision controversée de la part des États-Unis. Le régulateur américain des communications, la FCC, a mis fin au principe de neutralité du Net. Rachel Marsden donnait la parole à Thierry Vallat, avocat dans le secteur des nouvelles technologies, et notamment en droit des drones et droit de l'internet.

Internet ne sera bientôt plus ce qu'il était. Les États-Unis ont remis en cause la neutralité du Net, un des principes fondateurs d'internet et qui oblige les fournisseurs d'accès à traiter tous les contenus en ligne de la même manière.

Pour Maître Thierry Vallat, avocat dans le secteur des nouvelles technologies et notamment en droit des drones et droit de l'internet, cette décision américaine est «un problème purement économique». Selon lui, CISCO, TNT et d'autres qui ont soutenu la campagne présidentielle de Trump, ont mené des actions «de lobbying pour promouvoir cette absence de neutralité». Il explique ainsi que ces opérateurs télécoms «veulent récupérer une partie [de leurs investissements lourds et couteux] sur les internautes».

Une décision qui peut créer des précédents partout dans le monde et mener à des excès. Pour Thierry Vallat, la suppression de la neutralité du réseau va «créer des Internet à plusieurs vitesses» mais encore plus grave «un contrôle du contenu, un contrôle de ce que vous allez faire et donc une restriction des libertés individuelles pour l'internaute». La «liberté immense qui a fait le succès d'internet» depuis une trentaine d'années sera donc bientôt remise en cause au profit d'une «zone cablo-opérée avec des abonnements différenciés».

Retrouvez l'intégralité de l'émission en vidéo sur notre chaîne YouTube Radio Sputnik

 

Lire aussi:

Darmanin «choqué» par les rayons de la cuisine communautaire dans les hypermarchés
Un simple contrôle vire à la violente agression de deux gendarmes en Charente-Maritime
«Rayons produits bretons»: Ferrand ironise sur les rayons de produits communautaires qui choquent Darmanin
«La lutte contre l’islamisme radical ne plaît pas à tous»: le drôle de limogeage d’un commissaire des Yvelines
Tags:
réseaux sociaux, neutralité, Internet, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook