Ecoutez Radio Sputnik
    Le Désordre mondial avec Rachel Marsden

    Guerre économique, les États-Unis et la Chine à couteaux tirés

    Le Désordre mondial
    URL courte
    Rachel Marsden
    0 13

    La bataille des tarifs douaniers entre la Chine et les États-Unis n’est qu’une partie de la guerre commerciale entre les deux pays. Trump a même accusé Pékin d’ingérence dans les élections de mi-mandat, via ses tarifs douaniers. Pour y voir plus clair dans ce conflit, le Désordre mondial reçoit le chroniqueur géopolitique Pepe Escobar.

    «Il n'est peut-être plus un ami, mais je pense qu'il me respecte»: c'est ainsi que Donald Trump définit sa relation avec le président chinois Xi Jinping. Et de fait, leur relation laisse peu de place à l'amitié: à coups de tarifs douaniers et d'accusations d'ingérence, Donald Trump mène l'offensive économique contre la Chine. En effet, le locataire de la Maison-Blanche a promis de rapatrier les emplois manufacturiers américains de Chine.
    C'est sans doute dans cette optique qu'il faut voir la hausse constante des tarifs douaniers et la réorientation des ressources du renseignement de la lutte antiterroriste et de la cyberguerre vers le renseignement économique.

    Ce n'est plus la Russie, mais la Chine que Trump accuse maintenant de tentative d'ingérence contre le parti républicain et lui-même à l'approche des élections de mi-mandat de novembre 2018, notamment en imposant leurs propres hausses de tarifs sur les produits agricoles provenant de zones américaines électorales importantes.

    Jusqu'à où cette guerre entre les deux puissances mondiales ira-t-elle? Et qui en seront les gagnants et les perdants? Pepe Escobar, chroniqueur géopolitique pour Sputnik et RT, revient sur le sujet avec Rachel Marsden.

    Lire aussi:

    La Chine décrète des taxes sur 14 milliards d'euros de produits US
    Riposte à Trump: la Chine promet d'introduire des tarifs symétriques aux États-Unis
    Trump accuse le Canada d'avoir incendié la Maison-Blanche
    Tags:
    guerre économique, Chine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik