Ecoutez Radio Sputnik
    Le Désordre mondial avec Rachel Marsden

    Pourquoi le Pacte de Marrakech sur les migrations fait-il polémique?

    Le Désordre mondial
    URL courte
    Rachel Marsden
    Polémique autour du Pacte de Marrakech (29)
    410292

    Malgré de virulentes critiques en France et le retrait d’une dizaine de pays, Macron a approuvé le Pacte de Marrakech de l’Onu sur les migrations. Pour comprendre les enjeux de ce document, le Désordre mondial reçoit Pierre Henry, DG de France Terre d’Asile et Emmanuel Dupuy, président de l’IPSE.

    11 généraux, un amiral, un colonel et Charles Million, ancien ministre de la Défense, ont signé une lettre ouverte à l'attention du d'Emmanuel Macron, lui demandant de ne pas signer le Pacte de Marrakech de l'Onu «pour des migrations sûres, ordonnées et régulières». Ils vont jusqu'à accuser le Président de «trahison» pour engager la France dans cette voie. Marine Le Pen est allée jusqu'à dire que quiconque ratifierait le Pacte de Marrakech signerait un pacte avec le diable.

    Un certain nombre de pays ont d'ailleurs refusé de s'associer à ce pacte, notamment la Hongrie, la Pologne, la Tchécoslovaquie, la Slovaquie, la Bulgarie, l'Estonie, la Lettonie, l'Autriche, Israël, l'Australie, l'Italie, le Japon ou les États-Unis.

    Rien de tout cela n'a découragé Emmanuel Macron d'approuver ce texte: il a envoyé «le secrétaire d'État aux Affaires étrangères», Jean-Baptiste Lemoyne, parapher le document malgré les inquiétudes qu'il soulève dans une partie de la population et chez certains Gilets jaunes. Un texte, rappellent ses promoteurs, qui n'est «pas contraignant» et qui définit 23 objectifs visant à ouvrir la migration légale et à décourager le franchissement illégal des frontières.

    Pourquoi alors tant de controverses et de rhétoriques? Quels sont les 23 objectifs énoncés par le document? Et comment pourraient-ils impacter notre pays et notre monde? Pour en débattre, Rachel Marsden reçoit Pierre Henry, directeur général de France Terre d'Asile et Emmanuel Dupuy, président de l'IPSE (Institut Prospective et Sécurité en Europe), spécialiste des questions de sécurité européenne et de relations internationales.

    Dossier:
    Polémique autour du Pacte de Marrakech (29)

    Lire aussi:

    Au moins deux morts après un atterrissage en urgence en Russie (vidéo)
    La canicule fait ses premiers morts en France
    La Russie évacue du Venezuela ses spécialistes qui entretenaient du matériel technique
    Tags:
    gilets jaunes, Pacte de Marrakech, Emmanuel Macron, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik