Nouvelle politique migratoire de l’UE: «la France va éviter que ce débat ne vienne polluer la campagne présidentielle»

Le Désordre mondial
URL courte
Par
10123
S'abonner

La nouvelle politique migratoire proposée par la Commission européenne, divise déjà. Pourrait-elle impacter les chances électorales d’Emmanuel Macron? Analyse de Pierre Henry, président de France Fraternités, chercheur associé à l’IPSE et ancien directeur général de France Terre d’Asile, au micro de Rachel Marsden. 

Les échéances électorales françaises risquent-elles de remettre en cause la nouvelle politique migratoire promue par l’UE?

Les deux sujets sont en effet plus liés qu’il n’y paraît:

«La France assumera la présidence de l’Union européenne au premier semestre 2022, en pleine élection présidentielle. Je pense surtout que la France va éviter que ce débat ne vienne polluer la campagne présidentielle. Donc, soit on accélère tout de suite et on adapte le paquet avant la présidence française, ou alors les mesures ne seront adoptées qu’après l’élection présidentielle», analyse Pierre Henry pour le Désordre mondial.

Président de France Fraternités, chercheur associé à l’Institut Prospective et Sécurité en Europe (IPSE) et ancien directeur général de France Terre d’Asile, il revient en profondeur sur ce dossier sensible.

Lire aussi:

Les derniers mots de Maradona dévoilés par une chaîne de télévision
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Macron «obsédé par le grand remplacement»?
Tags:
Union européenne (UE), Groupe de Visegrad
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook