Meghan Markle et le prince Harry accusent la famille royale britannique de racisme: «C’est grotesque»

Le Désordre mondial
URL courte
Par
83611
S'abonner

Le prince Harry et Meghan Markle ont défrayé la chronique avec leur interview choc, en se confiant à la diva des médias américains Oprah Winfrey et en portant des accusations troublantes contre la famille royale britannique.

Le prince Harry et Meghan Markle ont défrayé la chronique avec leur interview choc, en se confiant à la diva des médias américains Oprah Winfrey et en portant des accusations troublantes contre la famille royale britannique.

Analyse de John Laughland, auteur et historien, des risques politiques pour la reine Elizabeth II, chef de plusieurs pays anglophones, au micro de Rachel Marsden. 

Les propos du prince Harry et de Meghan Markle, le duc et de duchesse de Sussex, dans la presse américaine ont reçu un écho empathique aux États-Unis, mais ont été perçus différemment ailleurs. John Laughland, historien et auteur, revient sur ce fiasco impliquant la famille royale britannique pour le Désordre mondial:

«L’idée qu’une Américaine puisse dire que l’Angleterre ou la famille royale serait raciste, en comparaison avec la réalité sociale aux États-Unis, c’est littéralement incroyable, c’est grotesque. Sans doute y a-t-il du racisme en Angleterre, mais quand on compare ces deux pays, il est évident que le Royaume-Uni est un pays infiniment moins raciste que les États-Unis, il n’y a qu’à voir le nombre de personnes de couleur à la Chambre des communes en Grande-Bretagne.»

 

Lire aussi:

La Russie annonce répondre à un déploiement massif de troupes de l'Otan à sa frontière
Cas de thrombose: les USA préconisent une pause dans l'utilisation du vaccin de Johnson & Johnson
Des millions de voitures pourraient être prochainement exclues de la circulation dans les grandes villes de France
«Toutes les personnes qui vont aller se faire vacciner sont des cobayes», lance une députée française
Tags:
Oprah Winfrey, interview, reine Élisabeth II, Kate Middleton, prince William, prince Harry, Meghan Markle
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook