«L’exploitation des astéroïdes représenterait un bon retour sur investissement pour les États-Unis»

Le Désordre mondial
URL courte
Par
1625
S'abonner

La NASA vient d’accorder un contrat à SpaceX, la société fondée par Elon Musk. Objectif: remettre un pied américain sur la Lune. Pourquoi? Analyse de Jean-François Geneste, PDG du World Advanced Research Project Agency, ancien vice-président et directeur scientifique d'Airbus, au micro de Rachel Marsden.

La rivalité Est-Ouest va-t-elle s’étendre prochainement à la Lune? Deux récentes annonces suggèrent que c’est tout à fait possible.

Jean-François Geneste, PDG du World Advanced Research Project Agency (Warpa), ancien vice-président et directeur scientifique d'Airbus, dévoile pour Le Désordre mondial les enjeux, différents, qui motivent les deux pôles. 

«Si, dans les systèmes russes et chinois, très étatiques, on n’a pas besoin de retour sur investissement pour faire du spatial, dans le système américain, en revanche, il y a nécessité de rentabiliser et l’exploitation minière des astéroïdes représenterait un bon retour sur investissement.»

Lire aussi:

Moscou réagit aux accusations concernant une cyberattaque contre un pipeline US
Le Hamas lance un nouveau barrage de roquettes vers Israël
En continu: tous les vols vers Tel-Aviv détournés en raison des tirs de roquettes depuis Gaza
Tags:
espace, Lune, Russie, Chine, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook