Est-il vraiment indispensable de réduire les libertés individuelles pour assurer la sécurité des Français?

Le Désordre mondial
URL courte
Par
141251
S'abonner

Une modification de la loi sur le renseignement pourrait-elle servir à mieux cibler de futurs attentats sur le sol français? Éric Dénécé, directeur du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R), explique pour Le Désordre mondial les enjeux de cette adaptation de la législation.

Une adaptation de la loi de 2015 –appelée de manière impropre «loi sur le renseignement» puisqu’elle ne concerne pas le renseignement extérieur mais les moyens que sont susceptibles d’utiliser les forces de police et de sécurité intérieure pour lutter contre le terrorisme– a été présentée en Conseil des ministres.

Cette modification pourrait-elle enfreindre les droits fondamentaux des Français? Analyse d’Éric Dénécé, directeur du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R), au micro de Rachel Marsden.

«Indéniablement. À chaque nouvelle loi et adaptation, on élargit davantage la sphère d’action des services de sécurité et cela réduit de fait celles des libertés individuelles. La question que l’on doit toujours se poser, c’est "est-ce que c’est vraiment indispensable pour assurer notre sécurité?". Il y a indéniablement une pression du politique qui existe aujourd’hui et qui est très forte, les politiques ne veulent plus de morts ou d’attentats. Ils demandent donc aux services d’anticiper de plus en plus les actions. Et dès lors que l’on rentre dans cette logique d’anticipation, seule la technologie permet d’aller plus loin.»

Lire aussi:

Le Drian assure sans plaisanter envisager une frappe nucléaire russe sur l’Europe
Louboutin prend ses distances avec Assa Traoré, assurant qu'elle n'est pas une «égérie»
Togo: surpris en train de profaner une tombe, un «féticheur» a été brûlé vif
Tags:
renseignement, loi, CIA, recrutement, vidéo, États-Unis, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook