En s’alliant la France en Indo-Pacifique, «les Américains montrent qu’ils ne sont pas les seuls adversaires de la Chine»

Le Désordre mondial
URL courte
Par
141969
S'abonner

Les États-Unis ont-ils impérativement besoin de la France pour exécuter la stratégie américaine en Indo-Pacifique face à la Chine? Explications d’Emmanuel Dupuy, président de l’Institut prospective et sécurité en Europe (IPSE), pour Le Désordre mondial.

La France a les mêmes préoccupations que Joe Biden envers la Chine: la démocratie, les droits de l’Homme, la protection des minorités, la non-invasion de Taïwan.

Par ailleurs, les États-Unis sont en minorité dans la zone Indo-Pacifique: depuis septembre 2020, il y a plus de navires de guerre chinois qu’américains. Emmanuel Dupuy, président de l’Institut prospective et sécurité en Europe (IPSE), explique que Donald Trump avait déjà pris son téléphone pour que la France soutienne la politique de «containment» chinois.

«Les Américains ont besoin de montrer qu’ils ne sont pas les seuls adversaires de la Chine, donc ils ont besoin d’alliés. Est-ce que l’on peut appeler ça des alliés de circonstance ou des supplétifs ou des équipiers de seconde zone? Tout reste à être prouvé.» 

Lire aussi:

Une personne vaccinée peut-elle être considérée comme cas contact?
Président «jupitérien»: «Macron s’est trompé d’époque, il en subit les conséquences» - vidéo
D’un seul geste Cristiano Ronaldo fait perdre quatre milliards de dollars à Coca-Cola
Un projet de câble sous-marin échoue après une mise en garde des USA contre une participation chinoise
Tags:
Australie, conflit, Taïwan, axe indopacifique, Inde, Chine, États-Unis, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook