«Ce qui est essentiel pour l’Iran, c’est de pouvoir transporter son propre pétrole»

Le Désordre mondial
URL courte
Par
0 201
S'abonner

Les pourparlers, via des pays intermédiaires, à Vienne entre l’Iran et les États-Unis pourraient-ils bientôt voir la levée d’une partie des sanctions américaines contre l’Iran? Analyse de Baki Maneche, avocat, spécialiste de la diplomatie des affaires de divers secteurs industriels, au micro de Rachel Marsden.

D’après la presse iranienne, citant le chef de cabinet du Président sortant iranien Mahmoud Vaezi le 23 juin, «un accord a été conclu pour supprimer toutes les sanctions en matière d’assurance, de pétrole et de transport qui ont été imposées par Trump».

Un plan assez concret serait en effet en train de se décider, commente Baki Maneche, avocat, spécialiste de la diplomatie des affaires de divers secteurs industriels. Selon lui, on irait vers une levée progressive des sanctions:

«Certains domaines sont essentiels pour les Iraniens, notamment les matières premières avec le pétrole. Et ce qui est également essentiel pour l’Iran, c’est de pouvoir transporter son propre pétrole en plus des autres compagnies maritimes. Donc il faut que les navires des sociétés nationales de tankers et de transport maritime puissent naviguer sans problème dans les eaux internationales et nationales des pays clients.» 

Lire aussi:

Martine Wonner affirme à tort que la Garde républicaine a démissionné et ne veut plus protéger Macron
Olivier Véran explique quand le gouvernement mettra fin au pass sanitaire
Manifestations contre le pass sanitaire à Paris: tensions sporadiques et gaz lacrymogène - vidéos
Tags:
navires, transports, sanctions, Cuba, Venezuela, pétrole, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook