Ecoutez Radio Sputnik
    Parade-riposte avec Edouard Chanot

    En Marche… vers l’effacement des races?

    Parade-riposte
    URL courte
    Edouard Chanot
    172133

    Les Députés ont voté à l’unanimité la suppression du mot « race » de la Constitution. Une erreur doublée d’un mauvais combat selon le chroniqueur Edouard Chanot.

    L'affaire Benalla a interrompu le projet de réforme constitutionnelle. Pourtant, les Députés ont eu le temps de voter — et à l'unanimité! — la suppression du mot « race » de la Constitution. Un unanimisme qui a fait réagir le chroniqueur Edouard Chanot, qui critique la contradiction de l'antiracisme, la confusion entre « race » et « espèce » et l'absence de recul sur les avancées scientifiques.

    Lire aussi:

    Masculinisme, féminisme: trouble dans la virilité?
    «Aucune raison de dire Vive la France tant qu’elle n’aura pas renoncé au colonialisme»
    Libéraux-libertaires: émancipation absolue et domination des esprits?
    Tags:
    Constitution, conflit interethnique, En Marche (mouvement politique français)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik