En Marche… vers l’effacement des races?

Parade-riposte
URL courte
Par
122133
S'abonner

Les Députés ont voté à l’unanimité la suppression du mot « race » de la Constitution. Une erreur doublée d’un mauvais combat selon le chroniqueur Edouard Chanot.

L'affaire Benalla a interrompu le projet de réforme constitutionnelle. Pourtant, les Députés ont eu le temps de voter — et à l'unanimité! — la suppression du mot « race » de la Constitution. Un unanimisme qui a fait réagir le chroniqueur Edouard Chanot, qui critique la contradiction de l'antiracisme, la confusion entre « race » et « espèce » et l'absence de recul sur les avancées scientifiques.

Lire aussi:

«Injectés ou éjectés?»: 10e acte de manifestations contre le pass sanitaire que Macron compte alléger
Sous-marins: Canberra et Washington réagissent au rappel des ambassadeurs français
Le canon Caesar toujours aussi performant: Prague proche d’en commander 52 unités
Les chômeurs non vaccinés privés d’allocations en Autriche
Tags:
En Marche (mouvement politique français), conflit interethnique, Constitution
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook