Comment éviter la surproduction agricole

Russeurope Express
URL courte
181
S'abonner

La contestation agricole, même si le mouvement social urbain contre le projet de loi El-Khomri lui fait de l'ombre dans l'actualité, continue à retentir dans les campagnes.

Plusieurs syndicats d'agriculteurs, dont le Modef représenté dans nos studio par Florian Monteil, entendent continuer le combat jusqu'à l'obtention de prix rémunérateurs garantis pour la production agricole.

Le prix rémunérateur garanti, comme nous l'explique le blogueur Laurent Herblay, était l'une des principales conquêtes sociales d'après-guerre et la raison principale pour laquelle le général de Gaulle a voulu une Politique agricole commune dans le cadre des Communautés européennes.

En marge d'une délégitimation croissante du système de grande distribution, on observe également la montée des start-ups alimentaires telles que la Rise box d'Adrien Théry, qui court-circuitent tous les intermédiaires.

Produire moins, pour des besoins locaux et en se protégeant de la concurrence européenne, voilà où nous voulons en venir, et où J. Sapir vous enmènera dans sa chronique.

Lire aussi:

Une rixe d’une rare violence filmée en pleine rue à Fleury-Mérogis – vidéo
Une «cause extérieure»: le capitaine qui a transporté le nitrate d'ammonium parti en fumée à Beyrouth s’exprime
Après le Covid-19, la Chine voit ressurgir un virus mortel transmis par les tiques
Les zones de Paris où le port du masque sera obligatoire à partir de lundi prochain
Tags:
production, agriculture, Laurent Herblay, Jacques Sapir
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook