Dette publique grecque : le cauchemar a-t-il une fin? Partie 1

Russeurope Express
URL courte
Par
La crise financière en Grèce (237)
0 32
S'abonner

Si les créanciers de l'Eurogroupe continuent leur politique de saignée à blanc de l'Etat et de la population grecque, les Grecs devront, un jour ou l'autre, prendre leur destin en main.

L'alternative, en 2014, était Syriza, il convient désormais d'en trouver une autre. Avec Sébastien Villemot, Eleni Ferlet, Eric Toussaint et Bruno Tinel. En vous souhaitant une bonne écoute sur Sputnik France.

"Une réduction dans les dépenses publiques a pour effet immédiat d'entraîner une réduction du revenu national, du Produit intérieur brut (PIB)." Jacques Sapir

"Il faut être bien conscient du fait que les nouvelles mesures prises depuis janvier 2016 constituent des attaques sans précédent sur toute une série de droits économiques et sociaux jusqu'alors protégés malgré cinq ans de mémorandums." Eric Toussaint

"La logique des politiques d'austérité n'a pas de fin." Eleni Ferlet

 

Dossier:
La crise financière en Grèce (237)

Lire aussi:

«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Hommage à Adama Traoré: Camélia Jordana chante qu'il est temps de «prendre les armes» - vidéo
Les Français subissent déjà les effets de la crise économique, selon une étude
Tags:
dette publique, dette grecque, Syriza, Grèce
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook