Ecoutez Radio Sputnik
    Les chroniques de Sapir

    Marseille: pourquoi le mal-logement tue en France

    Les chroniques de Sapir
    URL courte
    Jacques Sapir
    15102

    Symptomatique de la crise du logement, l'effondrement de deux immeubles à Marseille a fait huit morts. Quel lien avec les politiques publiques, l'investissement et même les choix d'urbanisme? L'architecte Paul Chemetov, le sociologue Julien Damon et le militant pour le droit au logement Jean-Baptiste Eyraud sont les invités de Russeurope Express.

    Avoir un toit au-dessus de sa tête ne suffit plus, encore faut-il qu'il tienne: le mal-logement en France en serait donc là. Le 5 novembre, deux immeubles s'écroulaient brusquement sur eux-mêmes en plein cœur de Marseille, au prix de huit victimes. Au-delà de l'émotion que suscite légitimement ce drame, des questions de fond se posent: les politiques de la ville ont-elles délaissé certains quartiers? L'investissement dans la rénovation ou la construction de logements neufs est-il suffisant? Face à la gentrification, quels choix d'urbanisme ambitieux sont possibles pour maintenir une diversité sociale dans les centres-villes et éviter de reléguer les populations les plus modestes dans les périphéries?

    Jacques Sapir et Clément Ollivier reçoivent Paul Chemetov, architecte et urbaniste, Julien Damon, sociologue, professeur associé à Sciences Po, et Jean-Baptiste Eyraud, cofondateur et porte-parole de l'association Droit au logement (DAL).

    Lire aussi:

    Agence immobilière du Secours catholique: déshabiller Pierre pour loger Paul?
    L’autre croissance qui n’intéresse pas l’UE: celle du nombre de sans-abri
    Marseille: le corps d'un homme découvert dans les décombres des immeubles effondrés
    Tags:
    logement, pauvreté, Marseille, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik