Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Moscou rejette toutes les accusations d'avoir violé les sanctions frappant l'Irak

    Russie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 16 mai - RIA-Novosti. Moscou n'arrive pas à comprendre les tentatives d'incriminer à la Russie des violations du régime des sanctions frappant l'Irak au cours de la mise en application du programme de l'ONU "Pétrole contre nourriture", lit-on dans un commentaire du Département de l'information et de la presse du ministère des Affaires étrangères de la Fédération de Russie au sujet d'un rapport du Sénat américain sur cette question. Dans ce rapport, la Russie et toute une série d'autres pays sont accusés d'avoir violé lesdites sanctions contre l'Irak.

    "On a bien l'impression que les sénateurs américains essaient tout simplement de discréditer l'Organisation des Nations Unies dans son ensemble, d'accuser d'autres pays, tout en faisant oublier l'implication des sociétés et compagnies américaines dans la réalisation de ce même programme onusien pour l'Irak - "Pétrole contre nourriture", est-il indiqué dans le document de la diplomatie russe.

    "Quoi qu'il en soit, il serait beaucoup plus logique si les sénateurs US se préoccupaient davantage des irrégularités commises par leur propre pays et ce, d'autant plus que la commission sénatoriale en a le mandat nécessaire", estime-t-on au ministère russe des Affaires étrangères.

    Lire aussi:

    Des sénateurs US veulent toujours sanctionner la Russie
    Des sénateurs veulent lier les mains de Trump sur les sanctions antirusses
    Les sanctions ne permettront pas à Washington d'améliorer ses relations avec Moscou
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik