Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Le parti Patriotes de Russie concurrence le KPRF et Rodina

    Russie
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 1er août - RIA Novosti. Le parti Patriotes de Russie dirigé par Guennadi Semiguine a officiellement été enregistré vendredi. Les experts pensent que Guennadi Semiguine entend rassembler autour de lui l'électorat patriotique de gauche et faire concurrence au Parti communiste de la Fédération de Russie (KPRF) et à Rodina (Patrie), écrit le quotidien Gazeta.

    Pour pouvoir présenter des candidats aux élections législatives de 2007, le parti Patriotes de Russie a six mois pour se conformer aux exigences de la nouvelle loi sur les partis: créer des sections dans la moitié des entités de Russie et porter le nombre de ses adhérents à 50.000.

    Si le parti y parvient (dans le cas contraire l'enregistrement sera annulé), la scission du KPRF serait sanctionnée sur le plan organisationnel).

    La création du parti Patriotes de Russie avait été précédée par un conflit prolongé entre Guennadi Semiguine et le leader du KPRF, Guennadi Ziouganov. Après l'échec des communistes aux élections législatives de 2003, le président du Comité exécutif de l'Union nationale patriotique, Guennadi Semiguine, avait proposé de démettre Guennadi Ziouganov du poste de président du KPRF. De son côté, Ziouganov avait accusé Semiguine de vouloir faire éclater le KPRF sur commande du pouvoir. Finalement Semiguine et ses partisans avaient été chassés du KPRF.

    En été de l'année dernière les exclus avaient annoncé la création du Parti communiste russe de demain (VKPB). Le leader en était le gouverneur de la région d'Ivanovo, Vladimir Tikhonov, mais les membres du comité d'organisation n'avaient pas cherché à dissimuler que l'"inspirateur idéologique du parti" était Guennadi Semiguine.

    Bien qu'enregistré depuis déjà six mois, le VKPB n'a encore rien d'un parti, estiment les experts. C'est la raison pour laquelle au mois de mai dernier Guennadi Semiguine a décidé de fonder le parti Patriotes de Russie, rappelle la Gazeta.

    Pour le directeur général du Centre des technologies politiques, Alexeï Makarkine, "en tant qu'unificateur des forces patriotiques de gauche Guennadi Semiguine concurrencera moins le KPRF que Rodina de Dmitri Rogozine et en cette qualité il roule pour le pouvoir".

    Lire aussi:

    Un sondage dévoile combien de Russes voteraient Poutine
    66% des Russes prêts à réélire Poutine à la présidence
    Législatives 2011: Russie unie, parti le plus populaire (sondage)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik