Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    URGENT Renforcement du groupement de sous-marins atomiques américains dans le Pacifique (version élargie)

    Russie
    URL courte
    0 0 0 0

    MOSCOU, 6 septembre - RIA Novosti. Le renforcement du groupement de sous-marins atomiques américains dans le Pacifique ne déstabilise pas la situation dans cette région, a déclaré devant les journalistes le ministre russe de la Défense Serguei Ivanov à l'issue des pourparlers avec le ministre chinois de la Défense Cao Gangchuan.

    "Pour l'instant, nous nous fondons sur les informations des médias sur ce redéploiement, ces informations sont insuffisantes. J'aurai prochainement une rencontre avec le Secrétaire américain à la Défense qui brossera probablement un tableau exhaustif", a dit Serguei Ivanov.

    "Je ne pense pas que d'aucuns veuillent déstabiliser ainsi la situation", a-t-il souligné.

    Selon le ministre russe de la Défense, tout Etat a le droit de redéployer ses forces armées.

    "Nous pouvons également transférer nos sous-marins d'un théâtre d'actions dans un autre", a dit Serguei Ivanov.

    De plus, a fait remarquer le ministre, la stratégie défensive russe prévoit les moyens de faire face à n'importe quelles menaces éventuelles dans n'importe quelles conditions.

    Selon les informations de certains médias, les Etats-Unis ont, soi-disant, l'intention de renforcer substantiellement le groupement de sous-marins atomiques dans le Pacifique en réduisant leur nombre dans l'Atlantique. De l'avis des médias, ce redéploiement de la flotte atomique du Pentagone peut signifier le changement qualitatif de la politique américaine de dissuasion qui était orientée, depuis l'époque de "guerre froide", vers la Russie et qui est orientée maintenant de plus en plus vers la Chine.

    Les médias supposent que la tension dans la région du détroit de Taïwan monte en raison de l'accroissement de la puissance militaire de la Chine. On assiste également à l'aggravation de la crise provoquée par les recherches nucléaires nord-coréennes.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik