Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Les visites au sommet aux Pays-Bas et en Russie aux XVII-XIXes siècles

    Russie
    URL courte
    0 0 10

    Au début de l'année 1697, une Grande ambassade (suite diplomatique) quitta Moscou à destination de la Hollande. Parmi les 35 personnes qui en faisaient partie il y avait l'ouriadnik (sous-officier) du régiment Preobrajenski Piotr Mikhaïlov (le tsar Piotr Alexeïevitch) qui voyageait incognito.

    Le 7 août 1697, le tsar Piotr et 18 personnes arrivèrent à Amsterdam. Le lendemain il se rendit à Zaandam où il s'embaucha sur les chantiers navals pour s'initier à la construction des navires.

    Le 16 août 1697, la Grande ambassade entra solennellement à Amsterdam. Le tsar Piotr arrivé tout droit de Zaandam faisait partie de la suite.

    Le 9 septembre, une frégate fut mise en chantier à Amsterdam. La construction en avait été confiée à un certain Paul. Lorsqu'il ne travaillait pas sur les chantiers navals le tsar Piotr menait une correspondance diplomatique, visitait des musées, des théâtres, des manufactures et le laboratoire d'anatomie.

    Le 17 septembre, la Grande ambassade fut reçue à La Haye et le 25 une audience officielle eut lieu chez le roi Guillaume III. Le tsar Piotr se trouvait dans la suite, mais toujours incognito.

    En automne 1716, le tsar Piotr se rendit une nouvelle fois en Hollande sans révéler son identité. Comme lors de sa première visite, il se rendit à bord de navires, visita des manufactures et des ateliers, s'entretint avec des marins et des charpentiers.

    Les 2-5 juillet 1814, l'empereur Alexandre Ier se rendit en visite officielle à La Haye. Il y fut accueilli comme un libérateur: l'armée napoléonienne avait été battue, la domination de la France sur la Hollande avait cessé, les Pays-Bas étaient redevenus un royaume. L'empereur fut salué par une délégation officielle. En signe de réciprocité Alexandre Ier donna un bal somptueux au palais Huis ten Bosch dont le parc avait été illuminé pour l'occasion.

    Le 3 juillet 1814, l'empereur visita Zaandam et la Maisonnette de Pierre Ier où il fixa sur la cheminée une plaque portant l'inscription: "Petro Mayno. Alexander".

    Le 26 septembre 1815, l'empereur Alexandre Ier se trouvait en visite officielle à Bruxelles (de mai 1815 à 1830 la Belgique avait fait partie du royaume des Pays-Bas), où il avait rencontré le roi Guillaume Ier et le prince héritier Guillaume d'Orange afin de négocier le mariage de ce dernier avec la grande princesse Anna Pavlovna, la fille de Pavel Ier et petite-fille de Catherine la Grande.

    En janvier 1816, le prince héritier Guillaume d'Orange arriva à Saint-Pétersbourg. Son mariage avec la grande princesse Anna Pavlovna fut célébré le 9 février.

    Les solennités nuptiales durèrent plusieurs mois. Selon des contemporains, l'une des fêtes les plus étincelantes eut lieu le 6 juin 1816 à Pavlovsk.

    Arrivée aux Pays-Bas, Anna Pavlovna se mit à étudier le néerlandais, l'histoire du pays, rassemblant des matériaux sur les relations de la Russie et des Pays-Bas. Ce riche recueil de documents fut légué à l'Académie des sciences péterbourgeoise après sa mort en 1865.

    L'image de la reine Anna Pavlovna est toujours présente aux Pays-Bas. Dans pratiquement chaque ville néerlandaise il y a une rue Anna Pavlovna, une ville porte même son nom dans le nord des Pays-Bas.

    Au printemps de 1839 La Haye reçut la visite de l'héritier du trône russe le grand prince Alexandre Nikolaïevitch. En compagnie du deuxième fils d'Anna Pavlovna, lui aussi prénommé Alexandre, il se rendit dans la Maisonnette de Piotr Ier à Zaandam.

    Cet événement est évoqué par le tableau "La visite du tsar russe Alexandre II à la Maisonnette du tsar Piotr le 17 avril 1839", qui est conservé dans la Maisonnette.

    En automne 1839, le roi Guillaume Ier effectua une visite en Russie. Lors de sa présence à Saint-Pétersbourg l'Eglise réformatrice néerlandaise fut inaugurée perspective Nevski. Ce fut là un événement mémorable dans la vie de la communauté néerlandaise.

    Au mois de mai 1874, l'empereur Alexandre II arriva à Amsterdam où il prit part aux cérémonies du 25e anniversaire de l'intronisation de l'empereur Guillaume III.

    Lire aussi:

    Poutine, «tsar»? Des médias français semblent le croire
    Paris célèbre les 300 ans de ses relations avec Moscou par une exposition sur Pierre Ier
    Image de la «fin d’un monde»: Nicolas II, le dernier empereur russe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik