Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Les échanges russo-tchèques atteindront cette année un chiffre record de 5 milliards de dollars (MID)

    Russie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 18 décembre - RIA Novosti. Les échanges commerciaux entre la Russie et la République tchèque atteindront fin 2005 un chiffre record de 5 milliards de dollars, a annoncé dans une interview à RIA Novosti le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères (MID) Mikhaïl Kamynine.

    En 2004, le chiffre d'affaires du commerce bilatéral a été de 3,7 milliards de dollars, selon lui.

    "Depuis plusieurs années déjà, le commerce russo-tchèque traduit une dynamique stable. Pourtant, les échanges entre nos deux pays sont toujours déséquilibrés : comme auparavant, la Russie exporte essentiellement des produits énergétiques et la Tchéquie des produits de haut degré de finition", a expliqué le diplomate.

    Les parties attachent une grande importance à la réalisation de gros projets conjoints dans les secteurs de l'énergie, des constructions mécaniques, dans la coopération scientifique et de production, ainsi que dans les sphères technico-militaire et d'investissement, a ajouté Mikhaïl Kamynine.

    Dans la sphère humanitaire, les rapports russo-tchèques connaissent également un développement énergique, a ajouté le porte-parole du MID russe. Cette année, a-t-il rappelé, une série de mesures culturelles ont été réalisées en Tchéquie avec la participation russe, notamment dans le cadre des festivités du 60e anniversaire de la Victoire.

    "Les parties sont toujours intéressées à mener en 2006 une saison culturelle russe dans la République tchèque", a encore annoncé le diplomate.

    Lire aussi:

    La République tchèque, l’ennemi numéro un des migrants en UE
    Les Tchèques ne veulent plus des réfugiés, malgré les menaces de sanctions de l’UE
    L’armée US revient en République tchèque
    Zeman veut un référendum sur la sortie de la République tchèque de l'UE
    L’ambassadeur tchèque en Suisse limogé pour les tweets de sa femme
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik