Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Le réalisateur du film Svolotchi ne revendique pas la vérité historique

    Russie
    URL courte
    0 13 0 0
    MOSCOU, 1er février - RIA Novosti. Le réalisateur du film Svolotchi (Les Salauds), qui a pour sujet une école de sabotage pour enfants, a déclaré qu'il ne revendiquait pas la vérité historique.

    "Pour moi, l'art ne repose pas sur des catégories comme la vérité mais sur l'imagination artistique, seulement cette imagination doit être intéressante et avoir une valeur émotionnelle", a déclaré à RIA Novosti le metteur en scène et coauteur du scénario du film Svolotchi, Alexandre Atanessian.

    Le cinéaste a admis que selon ses renseignements de tels écoles d'espionnage pour enfants n'existaient pas en Union soviétique.

    "La seule chose que nous avons découverte dans les archives, ce sont des documents statistiques selon lesquels pendant la guerre quelque 670.000 enfants délaissés avaient été recensés dans les zones d'évacuation. Ce qui est vrai, c'est qu'une quantité considérable de délits et de crimes ont été commis par nombre de ces enfants. Tout le reste est de la pure fiction, a dit Alexandre Atanessian.

    Le film Les Salauds sort jeudi sur les écrans russes. Son action se déroule pendant la Seconde Guerre mondiale, plus précisément dans une école de sabotage dont les élèves sont des délinquants. Une fois formés, ces enfants sont envoyés détruire une base ennemie.

    Interrogé par des médias et des organisations d'anciens combattants sur la véracité du sujet traité dans ce film, le FSB de Russie a annoncé que les services secrets russes ne disposaient d'aucune information à même de confirmer l'existence en URSS d'écoles de sabotage pour enfants.

    "Le Centre des relations publiques du FSB de Russie annonce que les archives du FSB de Russie et du Comité de sécurité nationale de la République du Kazakhstan ne recèlent aucun document à même de confirmer l'existence de ce genre d'"écoles de sabotage pour enfants" analogues à celle qui est décrite dans le récit Svolotchi. Aucun document d'archive ne fait état de parachutage d'enfants dans les arrières de l'ennemi pendant la Grande guerre patriotique", lit-on dans le communiqué de presse du FSB.

    "Par contre, le FSB de Russie dispose de documents attestant que les services secrets de l'Allemagne nazie utilisaient des enfants à des fins de sabotage. Les archives du FSB recèlent des documents concernant une école allemande dans laquelle des adolescents étaient initiés au sabotage. Cet établissement, créé en juillet 1943 par l'AbwehrKommando-203, se trouvait non loin de la localité d'Emfurt, près de la ville de Kassel (Allemagne)", a relevé le FSB.

    "Conformément à ces documents, les élèves de cette école étaient des pupilles d'orphelinats des villes soviétiques d'Orcha et de Smolensk enrôlés par des agents de l'Abwehr", lit-on dans le communiqué.

    Lire aussi:

    Région de Moscou: une cellule de Daech dirigée par des émissaires étrangers mise au jour
    L’Ukrainien arrêté en Crimée a suivi une formation au sein d’un groupe de sabotage
    Des suspects projetant des attentats à Saint-Pétersbourg arrêtés par le FSB (vidéo)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik