Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Caricatures du grand prophète: réaction indignée en Tchétchénie

    Russie
    URL courte
    0 0 0 0
    GROZNY, 3 février. Ramzan Kadyrov, premier ministre intérimaire de Tchétchénie, est indigné par les caricatures du prophète Mahomet.

    "Je suis profondément indigné par les caricatures du prophète Mahomet offensantes pour les musulmans publiées dans la presse danoise. Je tiens à rappeler que l'interdiction catégorique de toute représentation de Mahomet est un des principes fondamentaux de l'islam", a déclaré Ramzan Kadyrov aux journalistes.

    "Si nous n'arrêtons pas dès le début l'escalade artificielle de la confrontation religieuse, ces processus se métastaseront telle une tumeur cancéreuse avec des conséquences catastrophiques pour la communauté mondiale", a-t-il souligné.

    Selon Ramzan Kadyrov, "il est inadmissible d'offenser les sentiments de plus d'un milliard de croyants sous le prétexte de la liberté d'expression et de confondre la notion de liberté de parole avec le cynisme impudent et le mépris des principes de la tolérance religieuse".

    "Je suis certain que cet acte vise à semer la discorde religieuse dans la société".

    "Cette manoeuvre a échoué en Tchétchénie, car la société tchétchène s'est rendu compte de ce qui se passait et elle ne s'est pas laissée entraîner dans cette aventure", a fait remarquer M. Kadyrov.

    "La réaction de l'élite politique des pays de la communauté mondiale qui a préféré se taire et invoquer le "quatrième pouvoir" suscite l'étonnement, a résumé Ramzan Kadyrov.

    Lire aussi:

    Kadyrov: deux enfants tchétchènes reviennent en Russie d'Irak
    Kadyrov qualifie les infos sur l'assassinat de civils en Tchétchénie de «provocations»
    Tchétchénie: bientôt des visites guidées pour constater la situation des gays?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik