Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Sergueï Lavrov attendu prochainement en Grèce

    Russie
    URL courte
    0 110
    ATHENES, 4 février - Alexeï Bogdanovski. Les relations russo-grecques, la conjoncture dans les Balkans et le règlement chypriote seront au coeur des pourparlers que le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, aura le 6 février dans la capitale de la Grèce, a déclaré samedi le ministre grec des Affaires étrangères, Petros Molyviatis, a cours d'un entretien avec RIA Novosti.

    "Nous pourrons faire le point sur nos relations bilatérales extrêmement bonnes tout en recherchant ce qu'il convient de faire pour les renforcer et les approfondir. Sergueï Lavrov et moi-même attacherons aussi une attention soutenue aux événements dans les Balkans, aux relations de la Russie et de l'Union européenne, au règlement proche-oriental et à notre coopération dans la région de la mer Noire", a dit Petros Molyviatis.

    "Nos entretiens porteront aussi sur des questions présentant un intérêt tout particulier pour nous, à savoir le problème chypriote et le statut futur du Kosovo", a ajouté le chef de la diplomatie grecque.

    S'agissant de la coopération russo-grecque dans le secteur énergétique, Petros Molyviatis a souligné sa grande importance pour les deux pays.

    "Il est patent que la coopération économique russo-grecque a des possibilités de développement exceptionnelles et la Grèce entend les matérialiser en axant les efforts sur les secteurs présentant un intérêt commun".

    De l'avis du ministre, le pipeline Burgas-Alexandropoulos est un projet de première importance pour toutes les parties qui y sont impliquées.

    Par ailleurs, le ministre grec a qualifié d'importante et de constructive la visite effectuée le 2 février à Athènes par le patron de Gazprom, Alexeï Miller, au cours de laquelle les parties ont étudié une participation éventuelle du géant gazier russe au projet Burgas-Alexandropoulos ainsi que les perspectives d'un transit du gaz russe via le territoire grec.

    "Cette visite a confirmé que le secteur énergétique était très prometteur pour la coopération russo-grecque", a souligné le ministre grec des Affaires étrangères.

    Lire aussi:

    La Grèce confirme son intérêt pour le gazoduc de la Russie
    Les hackers grecs et turcs se lancent dans une guerre informatique
    Des anarchistes attaquent des policiers à Athènes
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik