Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    L'OSCE ne doit pas se transformer en "gendarme dans l'espace post-soviétique" (Poutine) - LEAD

    Russie
    URL courte
    0 1 0 0
    MOSCOU, 7 février - RIA Novosti. Vladimir Poutine intervient contre la transformation de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) en "gendarme dans l'espace post-soviétique".

    "L'OSCE a été créée en tant qu'organisation destinée à garantir la sécurité en Europe, et non seulement pour régler des conflits dans l'espace post-soviétique", a notamment déclaré le président de la Fédération de Russie dans une interview aux médias espagnols à la veille de sa visite en Espagne.

    Le chef de l'Etat russe a signalé que tant dans la société espagnole que pratiquement sur tout le continent européen "il y avait certaines angoisses et des problèmes d'ordre régional".

    "Il serait parfaitement erroné, à notre point de vue, de ne faire de l'OSCE qu'un gendarme dans l'espace post-soviétique. Cette organisation n'a pas été créée à cette fin", a souligné Vladimir Poutine. Quoi qu'il en soit, a-t-il fait remarquer, cela ne signifie pas du tout que la Russie ne travaillera pas avec l'OSCE "sur ce terrain".

    "Il est évident que nous nous proposons de travailler et travaillerons obligatoirement avec l'OSCE à condition que tous les participants à ce processus, à ce travail conjoint y aient l'accès égal, non-discriminatoire de la prise de décisions", a souligné le président russe.

    Qui plus est, a relevé Vladimir Poutine, la prise de décisions indépendante par les Etats doit être d'une importance extrême dans le travail de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe.

    "Le Secrétariat de l'OSCE ne doit pas se substituer aux pays-membres de l'Organisation. Et tant au Secrétariat que dans toutes les structures administratives, doit prévaloir le principe selon lequel tous les Etats doivent y être représentés au niveau nécessaire et égal", a noté le Président Poutine.

    Lire aussi:

    Poutine et Merkel d’accord sur le déploiement des forces de l’Onu dans le Donbass
    Moscou propose à ses partenaires de «réviser les cartes» militaires en Europe
    Explosion d’une voiture de l’OSCE: l’UE ne participera pas à l’enquête
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik