Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    La douane prévoit de légaliser l'importation d'appareils électroménagers

    Russie
    URL courte
    0 5 0 0
    MOSCOU, 8 février - RIA Novosti. Les dirigeants du Service fédéral des douanes (FTS) ont annoncé mardi leur projet ambitieux de légaliser totalement l'importation d'appareils électroménagers, selon le Kommersant. Les douaniers comptent y parvenir en compliquant les procédures de déclaration des marchandises et en créant une base unique de données sur les prix des produits importés. Les experts et les intervenants sur le marché ont réagi avec scepticisme aux déclarations des fonctionnaires: malgré le durcissement en 2005 du contrôle de l'importation des appareils électroménagers et électroniques, plus de la moitié du matériel parvenant en Russie suit des schémas de contrebande.

    D'après les données du FTS, les appareils électroménagers et électroniques importés en Russie en 2005 ont été évalués à 4,2 milliards de dollars (contre 2 milliards en 2004). Cependant, selon l'Association des compagnies commerciales et des producteurs d'électroménager et d'ordinateurs (RATEK), la somme réelle des appareils électroménagers et électroniques livrés à la Russie a constitué environ 12 milliards de dollars.

    Le FTS a l'intention de mener des opérations de dépistage des importations malhonnêtes conjointement avec les services douaniers de la Finlande d'où parvient en Russie près de 60% de l'électroménager et avec ceux des pays de la CEI (Communauté des Etats Indépendants), de créer une base unique de données sur les prix de tous les types d'appareils électroniques et de contrôler leur vente sur le marché intérieur.

    Les experts qualifient d'exagérés les espoirs des douaniers liés à l'introduction d'un contrôle supplémentaire. "A la fin de l'année dernière, la proportion de téléphones portables légalement importés est passée de 10 à 50%, fait remarquer Anton Gouskov, responsable des relations publiques de la RATEK. Mais les importateurs malhonnêtes ont la possibilité de minorer le coût en douane en recourant aux intermédiaires off shore. Il n'est possible de légaliser au maximum le marché qu'en passant à l'importation directe du matériel".

    Les mesures proposées par le FTS n'assureront pas la légalisation totale de l'importation et ne feront qu'entraîner des frais supplémentaires, a dit Elizaveta Totounova, directrice des relations publiques du réseau de distribution Mir. Quant à l'idée de créer une base unique de données sur les prix, le FTS provoquera une plus grande confusion, car les importateurs achètent les produits à des prix différents, en fonction des volumes et des conditions de travail avec les producteurs".

    Lire aussi:

    «Trollages épiques»: l’ambassade russe à Londres saluée pour son art du tweet
    La Russie connaît un essor de l’agriculture en dépit des sanctions
    Guerre électronique: pourquoi les USA ont 15 ans de retard sur la Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik