Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Le ministre russe de la Défense se rendra en Italie pour une visite de travail

    Russie
    URL courte
    0 0 0 0

    MOSCOU, 9 février - RIA Novosti. Le vice-premier ministre et ministre de la Défense, Serguéi Ivanov, effectuera du 9 au 12 février une visite de travail en Italie où il prendra part à une rencontre informelle des ministres de la Défense des pays de l'OTAN, a annoncé jeudi le département de l'information et de la presse du ministère russe de la Défense.

    Le programme de la visite prévoit une série de rencontres bilatérales avec des responsables de l'Alliance atlantique, notamment avec le secrétaire général de l'OTAN, Jaap de Hoop Scheffer, et le ministre italien de la Défense, Antonio Martino, selon le même document.

    Serguéi Ivanov prendra la parole à la cérémonie consacrée à la participation de marins russes à la campagne d'assistance à la population de Messine, victime du tremblement de terre de 1908, et au colloque ayant pour thème "l'Italie et la Russie dans le nouveau scénario de sécurité internationale".

    Des navires de la Flotte russe de la mer Noire viendront jeter l'ancre dans le port de Messine pour participer à l'étape préparatoire des exercices "Efforts actifs" de l'OTAN. Pour la première fois, des missions pratiques concrètes dans le cadre de ces exercices seront remplies par des bâtiments de combat de la Marine russe et des forces navales de l'OTAN, au terme de l'escale à Messine.

    Les navires russes recevront une visite des représentants de l'OTAN et des ministres de la Défense des pays de l'Alliance atlantique. Le secrétaire général de l'OTAN, Jaap de Hoop Schefer est attendu à bord du croiseur Moskva.

    Le croiseur porte-missiles Moskva, le grand bâtiment de débarquement Azov et le remorqueur de sauvetage SB-36 ont quitté Sébastopol en direction de Messine le 5 février sous le pavillon du commandant du groupe de surface de la Flotte de la mer Noire, Oleg Garmanov.

    Lire aussi:

    Stoltenberg: l’Otan déterminée à améliorer ses relations avec la Russie
    L'Otan «ne veut pas une confrontation» avec Moscou mais augmente ses dépenses militaires
    L’Otan augmente sa présence dans les zones européennes où ils ont promis de ne le faire
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik