Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    La situation des minorités nationales en Estonie au centre des consultations russo-estoniennes

    Russie
    URL courte
    0 0 10
    MOSCOU, 9 février - Irina Tchoumakova, RIA Novosti. La situation des minorités nationales en Estonie sera au centre de l'attention des consultations russo-estoniennes qui ont lieu jeudi 9 février à Moscou.

    Les consultations politiques entre les ministères des Affaires étrangères seront l'occasion d'examiner les rapports bilatéraux et les problèmes internationaux, les perspectives de développement des contacts entre les pouvoirs exécutif et législatif des deux pays, ainsi que les problèmes d'intérêt commun, a fait savoir à RIA Novosti le vice-ministre russe des Affaires étrangères Vladimir Titov.

    "Nous aborderons le perfectionnement de la base juridique et contractuelle de la coopération, y compris dans le cadre de la Commission intergouvernementale russo-estonienne pour la coopération commerciale, économique, scientifique, technique, sociale, humanitaire et culturelle", a dit le diplomate.

    "La situation de nos compatriotes en Estonie reste le problème crucial des rapports bilatéraux, a-t-il dit. C'est pourquoi nous accorderons une grande attention à ce sujet".

    "Les engagements en matière de respect des droits de l'homme sur le territoire de l'Union européenne consacrés dans la Déclaration commune du 27 avril 2004 sur l'élargissement de l'UE et les rapports Russie-UE restent lettre morte", a-t-il constaté.

    Moscou espérait que l'adhésion de la Lettonie et de l'Estonie à l'Union européenne permettrait de régler les problèmes des minorités nationales dans ces pays sur la base des normes universellement reconnues.

    "Riga et Tallinn doivent mettre en �uvre les recommandations du Conseil de l'Europe, de l'OSCE et de l'ONU portant sur la suppression de la notion de "non-citoyen" et sur l'octroi aux minorités nationales des droits politiques et socio-économiques fondamentaux. Nous n'avons jamais rien exigé qui dépasse le cadre des normes universellement admises", a souligné le vice-ministre russe des Affaires étrangères.

    Moscou estime que les rapports entre les deux pays "doivent reposer sur les principes de bon voisinage, sur la non-politisation de l'histoire et la compréhension des intérêts mutuels dans le cadre de la coopération", a souligné Vladimir Titov.

    Lire aussi:

    Estonie: le pays avancerait-il vers un «estexit»?
    Diplomates russes expulsés d’Estonie: Moscou promet des mesures de rétorsion
    Pas de menace russe pour l’Estonie, estime le Président finlandais
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik