Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Message présidentiel à l'Assemblée fédérale: les souhaits des députés

    Russie
    URL courte
    Message du président Poutine à l’Assemblée fédérale (2006) (30)
    0 11

    Les députés attendent que dans son message annuel à l'Assemblée fédérale, le mercredi 10 mai, le chef de l'Etat aborde les principales questions de politique intérieure et extérieure.

    MOSCOU, 10 mai - RIA Novosti. Les députés attendent que dans son message annuel à l'Assemblée fédérale, le mercredi 10 mai, le chef de l'Etat aborde les principales questions de politique intérieure et extérieure.

    Le président de la Douma, chambre basse du parlement russe, Boris Gryzlov, estime que Vladimir Poutine s'attardera dans son message sur le renforcement de l'Etat, le développement économique et la lutte contre la pauvreté et les abus de la bureaucratie.

    Le vice-président de la Douma, Vladimir Pekhtine, espère que Vladimir Poutine accordera une attention soutenue à la réduction des barrières administratives. "Le problème de la réduction des barrières administratives pour les milieux d'affaires me semble d'actualité, en premier lieu pour les petites et moyennes entreprises, de même que la création des conditions nécessaires au développement économique du pays", a-t-il déclaré aux journalistes.

    Le chef du Comité pour l'industrie, le bâtiment et les hautes technologies, Martin Chakkoum (Russie Unie), attend pour sa part que le président évoque le thème des intérêts de l'industrie nationale dans le contexte de l'adhésion de la Russie à l'Organisation mondiale du commerce. "Je voudrais aussi entendre la confirmation que nous respecterons les intérêts de l'industrie nationale, en premier lieu de l'industrie aéronautique et automobile, des constructions mécaniques pour l'énergétique et des industries de transformation".

    Vladimir Jirinovski, vice-président de la Douma, estime que le message à l'Assemblée fédérale sera principalement orienté sur la prochaine rencontre des leaders du G8 en Russie.

    Le leader du Parti démocrate libéral compte que le problème iranien ne sera pas négligé. "L'essentiel en ce qui concerne l'Iran est que la Russie s'oppose aux mesures musclées contre ce pays", a-t-il dit.

    Jirinovski estime d'autre part qu'à la lumière de la hausse des prix des ressources énergétiques, le président peut proposer de créer une bourse internationale du gaz à Moscou. A son avis, ce serait une proposition parfaitement logique du fait que la Russie est l'un des principaux fournisseurs de gaz mondiaux.

    Jirinovski espère aussi entendre le chef de l'Etat se prononcer sur le problème des "organisations profascistes" dans les pays baltes et dans l'ouest de l'Ukraine, sur le problème du blocus économique de la Transnistrie, sur les menaces proférées contre l'Abkhazie et l'Ossétie du Sud et sur le problème de la langue russe en Ukraine, en premier lieu en Crimée.

    Le chef adjoint du comité de la sécurité, Viktor Ilioukhine (KPRF), a annoncé à RIA Novosti que la procédure des messages à l'Assemblée fédérale ne présente plus un grand intérêt pour lui. De l'avis du député, les problèmes sur lesquels le président attire l'attention chaque année sont toujours d'actualité.

    Dossier:
    Message du président Poutine à l’Assemblée fédérale (2006) (30)

    Lire aussi:

    Vladimir Jirinovski
    Un changement d'horaire modifiera-t-il le message annuel de Poutine au parlement?
    Présidentielle 2018: «Poutine interviendra avant tout en défenseur des intérêts nationaux»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik