Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Vladimir Poutine: La Russie renonce à utiliser les appelés dans les actions antiterroristes

    Russie
    URL courte
    Message du président Poutine à l’Assemblée fédérale (2006) (30)
    0 01

    MOSCOU, 10 mai - RIA Novosti. La Russie renonce entièrement à utiliser les appelés dans les actions antiterroristes, a déclaré Vladimir Poutine en présentant son Message annuel à l'Assemblée fédérale.

    Le président russe a rappelé que les unités militaires stationnées dans la République de Tchétchénie étaient constituées de militaires servant sous contrat.

    "A partir du 1er janvier 2007, les troupes de l'Intérieur passent au service sous contrat en Tchétchénie. Autrement dit, nous renonçons entièrement à utiliser les appelés dans les actions antiterroristes", a déclaré Vladimir Poutine.

    "Vers 2011, parmi les forces conventionnelles, les formations en alerte permanente compteront environ 600 unités", a-t-il ajouté.

    Selon le président, il est prévu d'accroître considérablement le nombre de ces unités dans l'aviation de chasse, l'aviation légère, dans les troupes de DCA, dans les unités de renseignement radioélectronique, etc.

    "En cas de nécessité, des groupements mobiles et autosuffisants peuvent être créés dans n'importe quel secteur potentiellement dangereux sur la base des unités professionnelles des formations en alerte permanente", a déclaré Vladimir Poutine.

    Le chef de l'Etat a souligné que le service dans l'Armée russe devait devenir prestigieux.

    Evoquant les garanties sociales accordées aux militaires, Vladimir Poutine a indiqué que la question des logements permanents devait être définitivement réglée vers 2010, et celle des logements de service, vers 2012.

    Dossier:
    Message du président Poutine à l’Assemblée fédérale (2006) (30)

    Lire aussi:

    Après l’attentat de l’Opéra, les Tchétchènes en France, «objets de méfiance»?
    Des policiers militaires tchétchènes rentrent sains et saufs d’une mission en Syrie
    L’homosexuel tchétchène s’excuse et se dit victime de la presse occidentale
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik