Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Le président de la Douma salue le succès du sommet du G8

    Russie
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 18 juillet - RIA Novosti. La Russie a passé haut la main l'épreuve de la présidence tournante au sommet du G8, a estimé mardi à Moscou le président de la Douma (chambre basse du parlement russe), Boris Gryzlov.

    "Le sommet du G8 s'est déroulé à un niveau très élevé. La Russie a assumé la présidence avec dignité. C'est la première fois que notre pays a accueilli un tel sommet, et on a tout lieu de parler de test réussi", a-t-il déclaré, en commentant les résultats du sommet du G8 qui a pris fin lundi à Saint-Pétersbourg.

    Pour M. Gryzlov, le sommet a donné lieu à un débat sérieux et circonstancié sur les problèmes urgents préoccupant le monde entier, alors que les documents adoptés traduisaient "l'esprit de solidarité et de compréhension mutuelle".

    Quant à la sécurité énergétique, thème phare du sommet, les délégués ont été unanimes dans leur volonté de garantir un approvisionnement en énergie stable, sûr et prévisible et de créer un système de sécurité permettant un développement cohérent et sans crises tenant compte des intérêts de toutes les parties concernées.

    En septembre prochain, la sécurité énergétique, notamment son cadre juridique, fera l'objet d'une rencontre qui regroupera les présidents des parlements des pays du G8, a précisé M. Gryzlov.

    Le sommet du G8 a prouvé que les dirigeants du monde contemporain pouvaient donner une réponse concertée aux défis et menaces globaux, ce dont témoigne la déclaration commune sur le Proche-Orient, a estimé le président de la Douma.

    Le Proche-Orient sera de même à l'ordre du jour de la rencontre des présidents des parlements des pays du G8, a-t-il indiqué.

    Lire aussi:

    Le format du G8 est beaucoup plus significatif que celui du G7, selon Trump
    Le G8, est-il toujours d’actualité? Le porte-parole du Kremlin commente
    Trump explique pourquoi il faut réintégrer la Russie et revenir au G8
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik