Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Hugo Chavez en Russie: programme de la visite

    Russie
    URL courte
    Hugo Chavez en Biélorussie (9)
    0 10

    Le président vénézuélien, Hugo Chavez, est arrivé en Russie pour une visite de trois jours après son séjour en Biélorussie.

    MOSCOU, 25 juillet - RIA Novosti. Le président vénézuélien, Hugo Chavez, est arrivé en Russie pour une visite de trois jours après son séjour en Biélorussie.

    Mardi, il envisage de rencontrer le gouverneur de la région de Volgograd, Nikolaï Maksiouta, de se rendre sur la colline Mamaïev Kourgan (monument à la bataille de Stalingrad), et avoir des négociations avec le président de Lukoil, Vaguit Alekperov.

    Dans la nuit de mardi à mercredi, le leader vénézuélien arrivera à Ijevsk (chef-lieu de la République autonome d'Oudmourtie, dans l'Oural), où il devra s'entretenir avec le président oudmourte, Alexandre Volkov, et l'ingénieur Mikhaïl Kalachnikov, concepteur du fusil d'assaut qui porte son nom.

    En outre, Hugo Chavez envisage de signer un accord de jumelage entre Ijevsk et Maracay, où sera construite une usine de fabrication de Kalachnikov.

    Jeudi, le numéro un vénézuélien arrivera à Moscou pour rencontrer son homologue russe, Vladimir Poutine.

    A Moscou, il signera également un accord sur la livraison au Venezuela d'un lot important de chasseurs et d'hélicoptères de combat russes. Il s'agit du contrat le plus important de l'histoire des liens entre l'industrie de défense russe et les pays d'Amérique latine, a indiqué aux journalistes vendredi le vice-premier ministre russe et ministre de la Défense, Sergueï Ivanov.

    Le Venezuela est disposé à acheter 30 avions Su-30 et autant d'hélicoptères Mi-17 pour plus d'un milliard de dollars, selon le ministre.

    Dossier:
    Hugo Chavez en Biélorussie (9)

    Lire aussi:

    Crise au Venezuela: la fin du chavisme?
    Poutine est «le véritable leader du nouveau monde», selon Maduro
    Sanctions US contre Maduro: le pétrole vénézuélien finalement épargné
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik