Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Russie : création d'une banque de données sur les pertes dans la guerre de 1941-1945

    Russie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 10 novembre - RIA Novosti. D'ici à 2008, le ministère russe de la Défense projette de mettre en place une banque de données sur les pertes humaines de l'Armée rouge dans les années de la Grande guerre patriotiques et dans les années qui l'ont suivie.

    "Actuellement, la banque contient les données concernant 300 000 hommes, en 2007 nous y apporteront des informations sur six à sept millions d'hommes et nous croyons pouvoir terminer ce travail vers mars 2008", a annoncé vendredi le ministre russe de la défense Sergueï Ivanov.

    Le Conseil central du ministère de la défense s'est réuni pour la troisième fois sous la présidence du ministre à Moscou.

    Les données contenues dans cette banque seront accessibles à tout le monde et gratuitement. Elles seront insérées sur le site du ministère de la défense et tous les habitants de la Russie, des pays de la CEI et baltes pourront les consulter, a annoncé le ministre.

    Selon le ministère de la défense les pertes globales de l'Armée rouge se sont élevées entre 1941 et 1945 à 8 668 400 hommes.

    La Russie compte aujourd'hui moins de 700 000 anciens combattants de cette guerre et le pays compte une vingtaine de millions de vétérans, a précisé Sergueï Ivanov.

    La banque complète de données permettra de préciser les pertes totales, dont les pertes irrécupérables, y compris démographiques, le nombre de prisonniers de guerre, a annoncé le ministère sur son site web vendredi.

    "L'objectif de la création de cette banque consiste à obtenir des informations exhaustives sur chaque défenseur de la Partie mort dans les combats, à établir les emplacements exacts des lieux d'inhumation des portés disparus et à reconstituer les noms de famille des personnes enterrées comme soldats inconnus", a rapporté le ministère de la défense sur son site vendredi.

    Lire aussi:

    Des hackers nord-coréens s’en prennent aux organisations financières mondiales
    Oups! Cette banque allemande transfère 6 mds USD… par erreur
    Les banques russes, nouvelles cibles des radicaux ukrainiens
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik