Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Litvinenko: Scotland Yard achève son enquête à Moscou

    Russie
    URL courte
    Affaire Litvinenko (169)
    0 10

    Le Parquet général russe a annoncé mardi avoir pleinement satisfait la commission rogatoire déposée par Scotland Yard dans le cadre de l'enquête sur l'empoisonnement à Londres de l'ex-agent des services spéciaux russes Alexandre Litvinenko.

    MOSCOU, 19 décembre - RIA Novosti. Le Parquet général russe a annoncé mardi avoir pleinement satisfait la commission rogatoire déposée par Scotland Yard dans le cadre de l'enquête sur l'empoisonnement à Londres de l'ex-agent des services spéciaux russes Alexandre Litvinenko.

    "Toutes les mesures d'instruction demandées par la Grande-Bretagne dans le cadre de sa demande d'assistance juridique, y compris les interrogatoires, ont été réalisées", a indiqué le Parquet général dans un communiqué publié sur son site Internet.

    Les enquêteurs britanniques se sont également vu remettre les dossiers demandés, y compris les procès-verbaux des interrogatoires.

    La Grande-Bretagne avait adressé au Parquet général russe une commission rogatoire demandant une assistance juridique dans le cadre de l'enquête sur la mort d'Alexandre Litvinenko.

    Sur ordre du procureur général Iouri Tchaïka, les enquêteurs britanniques ont reçu "une aide totale et complète" et ont remercié les autorités russes pour leur collaboration "de très haut niveau", selon le communiqué.

    Alexandre Litvinenko, ex-officier du Service fédéral de sécurité (FSB) russe naturalisé en Grande-Bretagne, est décédé mystérieusement le 23 novembre à l'University College Hospital de Londres. Les autorités sanitaires britanniques affirment avoir découvert dans sa dépouille des traces de polonium-210.

    Dossier:
    Affaire Litvinenko (169)

    Lire aussi:

    Moscou désigne le principal intéressé dans le meurtre de Litvinenko à Londres
    Parquet russe: Berezovsky a agi en coordination avec le renseignement britannique
    Espionnage: agents doubles, décès troubles
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik