Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Crise en Ukraine: Moscou espère un règlement constitutionnel (assistant du président russe)

    Russie
    URL courte
    Crise politique en Ukraine (196)
    0 5 0 0

    La Russie espère que la situation en Ukraine sera finalement réglée dans le cadre de la Constitution, a déclaré mardi lors d'une conférence de presse à RIA Novosti Sergueï Prikhodko, assistant du président russe.

    MOSCOU, 10 avril - RIA Novosti. La Russie espère que la situation en Ukraine sera finalement réglée dans le cadre de la Constitution, a déclaré mardi lors d'une conférence de presse à RIA Novosti Sergueï Prikhodko, assistant du président russe.

    "Nous espérons que le chef de l'Etat ukrainien aura suffisamment de responsabilité et de possibilités pour faire en sorte que les événements évoluent dans un cadre strictement constitutionnel, mais nous nous demandons à quel point certains faits et gestes des autorités ukrainiennes correspondent à la Constitution", a dit M. Prikhodko.

    Et d'ajouter que tant la direction russe que les simples citoyens de la Russie ne peuvent évidemment pas rester indifférents à ce qui se passe en Ukraine.

    L'Ukraine est un Etat ami, très proche de la Russie, a-t-il poursuivi.

    "Aussi avons-nous tout intérêt à ce que ce pays soit puissant, indépendant, autosuffisant et responsable face à son propre peuple et l'ensemble de la communauté internationale", a indiqué l'assistant du chef de l'Etat russe. "Les efforts qui y sont déployés à présent pour déstabiliser la situation sont préoccupants", a-t-il signalé.

    L'actuelle crise politique en Ukraine a éclaté suite à la défection de onze députés d'opposition de la Rada suprême (parlement ukrainien), et notamment du Bloc de Ioulia Timochenko (BIT) et du bloc pro-présidentiel Notre Ukraine, qui avaient rallié la coalition formée par le Parti des régions, le Parti communiste et le Parti socialiste.

    Le président Viktor Iouchtchenko y a réagi en signant le 2 avril dernier un décret de dissolution de la Rada et a annoncé des élections législatives anticipées pour le 27 mai prochain. Les députés de la coalition parlementaire au pouvoir ont qualifié d'anticonstitutionnel ce décret présidentiel et refusé de s'y plier. 53 députés se sont adressés à la Cour constitutionnelle pour qu'elle statue sur la conformité envers la Loi fondamentale dudit décret présidentiel.

    Dossier:
    Crise politique en Ukraine (196)

    Lire aussi:

    Porochenko destitué? Du moins, il aurait «mérité d’être évincé du pouvoir 5 fois»
    Timochenko donne la date d'une éventuelle désintégration de l'Ukraine
    L’ancienne égérie de l’Ukraine attaque en justice le président et le premier ministre
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik