Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Inculpation de Lougovoï: le Parquet général russe donnera suite si les preuves sont suffisantes

    Russie
    URL courte
    Affaire Litvinenko (169)
    0 01

    Le Parquet général russe donnera suite aux accusations britanniques à l'encontre de l'homme d'affaires russe Andreï Lougovoï pour le meurtre de l'ex-agent du FSB Alexandre Litvinenko s'il considère que les preuves sont suffisantes, a déclaré mercredi l'adjoint au procureur général russe, Sabir Kekhlerov.

    MOSCOU, 23 mai - RIA Novosti. Le Parquet général russe donnera suite aux accusations britanniques à l'encontre de l'homme d'affaires russe Andreï Lougovoï pour le meurtre de l'ex-agent du FSB Alexandre Litvinenko s'il considère que les preuves sont suffisantes, a déclaré mercredi l'adjoint au procureur général russe, Sabir Kekhlerov.

    "Si nous considérons que les preuves apportées par les Britanniques sont suffisantes, nous leur donnerons les suites juridiques qui s'imposent dans le cadre de l'affaire criminelle déjà en cours", a fait savoir M. Kekhlerov aux journalistes après une réunion du comité du Conseil de la Fédération pour le droit et les questions juridiques.

    Le Britannique Sir Ken MacDonald, directeur du Crown Prosecution Service, a annoncé mardi que ses services avaient réuni assez de preuves pour inculper M. Lougovoï de meurtre dans l'Affaire Litvinenko.

    Le parquet britannique pense que l'homme d'affaires russe avait prémédité le meurtre par empoisonnement. Andreï Lougovoï rejette catégoriquement ces accusations, alors que la Grande-Bretagne a l'intention de demander son extradition.

    L'adjoint au procureur général de Russie a réaffirmé la position du Parquet général, qui exclut la possibilité d'une extradition puisque selon la Constitution, les citoyens russes ne peuvent pas être remis aux mains de pays étrangers pour y être traduits en justice.

    "Je voudrais encore souligner que la législation russe ne prévoit pas l'extradition de citoyens russes vers les pays étrangers" a-t-il ajouté.

    Alexandre Litvinenko avait fui en Grande-Bretagne en 2000. Il est décédé à Londres le 23 novembre 2006. L'autopsie a permis de déceler des quantités importantes de polonium-210, élément hautement radioactif, dans son organisme.

    Dossier:
    Affaire Litvinenko (169)

    Lire aussi:

    Moscou désigne le principal intéressé dans le meurtre de Litvinenko à Londres
    Parquet russe: Berezovsky a agi en coordination avec le renseignement britannique
    Espionnage: agents doubles, décès troubles
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik