Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    La population du Daghestan invitée à remettre ses armes... à titre onéreux

    Russie
    URL courte
    0 0 0
    MAKHATCHKALA (Russie), 31 octobre - RIA Novosti. Le gouvernement de la république russe du Daghestan, voisine de la Tchétchénie, a promulgué mercredi une ordonnance invitant les habitants à déposer à titre onéreux armes, munitions et explosifs conservés depuis le conflit tchétchène.

    Les armes seront acceptées à partir du 1er novembre 2007 dans les commissariats de police, et l'argent sera viré à partir du 1er janvier 2008 sur les comptes bancaires des intéressés, a précisé le porte-parole du ministère régional de l'Intérieur, Mark Toltchinski, lors d'une conférence de presse.

    Selon M. Toltchinski, une somme de 30 millions de roubles (880.000 euros) a été mise en réserve à cette fin dans le budget régional de 2008.

    Ainsi, le gouvernement daghestanais est prêt à verser 1.000 roubles pour un fusil à canon lisse, 4.000 roubles pour une carabine de chasse, 6.000 roubles pour un pistolet, un revolver ou un pistolet-mitrailleur, 7.000 roubles pour un lance-roquettes à fusil GP-25 et GP-30, 8.000 roubles pour un fusil d'assaut, 9.000 roubles pour une mitrailleuse, un lance-roquettes RPG-7, RPG-7V, RPG-27 ou un fusil de précision Dragounov.

    Les pistolets et revolvers à gaz sont évalués à 500 ou 300 roubles en fonction de leur origine, ceux de fabrication russe étant plus chers. 1.000 roubles seront versés au détenteur d'un pistolet ou d'un revolver artisanal, et 200 roubles à toute personne déposant un dispositif de tir artisanal.

    Toujours selon M. Toltchinski, les explosifs seront payés 2 roubles le gramme, les engins explosifs 1.000 roubles l'unité, les accessoires d'explosion 100 roubles l'unité, et les munitions 500 roubles le kit.

    Quant aux munitions, 500 roubles seront versés pour une roquette ou une grenade, 1.000 roubles pour une mine, 5 roubles pour une cartouche d'arme légère.

    D'importantes provisions d'armes et de munitions restent entre les mains de la population au Daghestan. Cette république russe du Caucase du Nord a souffert de l'instabilité dans la Tchétchénie voisine qui a connu deux conflits armés dans les années 1990.

    Lire aussi:

    Ce casse-tête de Léon Tolstoï rend fous les internautes, et vous?
    Combien seriez-vous prêts à débourser pour habiter tout près du Kremlin?
    Le ministre russe de l’Économie vante la croissance du PIB de son pays devant le Medef
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik